Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Il faudrait quand même trouver 1.000 milliards d'ici la fin novembre ...

Solution miracle les chinois? Mais bien sur ....

REUTERS/Jason Lee




[...] l'empire du Milieu envisagerait d'investir entre 50 et 100 milliards de dollars, selon des conseillers de la banque centrale chinoise interrogés par le Financial Times . Klaus Regling a affirmé tôt ce matin depuis Pékin qu'il «n'y a pas de négociations en cours avec la Chine» mais il a reconnu avoir «des consultations régulières à un stade préliminaire» avec les autorités du pays. [...] Le candidat socialiste à l'élection présidentielle, François Hollande, s'est interrogé sur les contreparties qu'une aide chinoise impliqueraient [...]

écrit le Figaro qui n'ose pas citer les conditions pourtant déjà globalement ;-) connues. Comme les chinois n'ont pas la moindre envie d'investir, ils peuvent se lacher:

1) Il faut des garanties et des sécurités.
Li Daokui (chef de la banque centrale chinoise): "Ce que la Chine ne veut en aucun cas, c'est balancer la richesse de son pays et être utilisé comme une source d'argent stupide"

2) L'UE doit prendre des mesures efficaces pour assurer la stabilité financière de l'euro, protéger la situation financière en Europe et rétablir la confiance des marchés.

3) Les chinois ne veulent pas investir sur un continent envahi par les protestations. Les européens doivent donc accepter les mesures d'austérité sans protestations. "La Chine ne peut pas faire confiance aux compétences politiques de l'Europe en voyant sans arrêt des protestations et du chaos". Les politiciens doivent avoir la volonté d'imposer des mesures d'austérité et le peuple doit les soutenir.

4) Ils veulent en contrepartie une participation dans des entreprises européennes choisies. En particulier les marques de luxe et les domaines de l'aerospacial et de l'automobile les interesse.

Il n'y a pas de négociations, et je suppose qu'il n'y en aura pas.... Transformer l'Europe en camp de travail discipliné et leur offrir EADS et BMW pour 50-100 eur de crédit ....
Voyez que les 1.000 milliards, c'est pas gagné...

Ils n'ont qu'à attendre un peu pour tout racheter avec des cacahuètes, si ils veulent (mais ils ne veulent pas). De toute façon ça ne m'étonnerait pas du tout qu'on ait déjà promis l'Europe en grande partie à la Russie.

source: les enculuminés

Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article