Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Face aux journalistes qui avaient fait le pied de grue devant l’hôtel Warwick de Manhattan où il est descendu, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré lundi à New York qu’Israël n’a pas de racines au Moyen-Orient et serait «éliminé» en cas d’attaque. Les médias us considèrent qu’il a ignoré l’avertissement de l’ONU afin d’éviter un rhétorique incendiaire avant la session annuelle de l’Assemblée générale de l’ONU.  

Ahmadinejad a également dit qu’il ne prend pas au sérieux la menace selon laquelle Israël pourrait lancer une frappe militaire contre les installations nucléaires de l’Iran, et nié l’envoi d’armes à la Syrie. Il a aussi fait allusion aux menaces de l’Iran sur la vie de l’auteur britannique Salman Rushdie, qui n’engage que l’association qui a lancé cette fatwa.

«Fondamentalement, nous ne prenons pas au sérieux les menaces des sionistes»

«Qui est-ce qui détermine ce que le gouvernement américain doit faire ? Ce sont les sionistes … Le gouvernement américain doit prendre ses décisions vitales sous l’influence des sionistes ?”

«Ce doit être considéré comme une grande insulte pour le peuple des États-Unis. Qui sont ces sionistes qui dictent aux États-Unis sa politique ?”

“L’Iran existe depuis 10 mille ans. Ils (les Israéliens) ont occupé ces territoires pour les 60 à 70 dernières années avec l’appui et la force des Occidentaux. Ils n’ont pas de racines là-bas dans l’histoire”

Un porte-parole de la Maison Blanche Tommy Vietor a réaffirmé l’engagement américain pour la sécurité d’Israël.

“Les propos du président Ahmadinejad sont typiquement dégoûtant, choquant et scandaleux”

“Ils soulignent à nouveau pourquoi l’engagement de l’Amérique à la sécurité d’Israël doit être inébranlable, et pourquoi le monde doit tenir l’Iran responsable de son échec total à s’acquitter de ses obligations”

Un prince à New York

Un prince à New York

Mais, bien sûr, il (porte parole) et personne ne condamne le fait que c’est Israël qui dit urbi et orbi, sans qu’aucun droit ne lui permette, de bombarder l’Iran. Et, en réalité, sans être antisioniste comme le dit mon frère et ami Jean Robin, l’Iran n’a aucune obligation malgré sa signature du TNP (Traité de non-prolifération) qu’Israël n’a jamais signé, de ne pas développer le nucléaire militaire. Il suffit pour cela de quitter simplement le TNP. Il ne le fait pas et par conséquent, pourquoi donc faire tout un plat là-dessus ?

De nombreux médias ont sollicité le président iranien qui n’a dit NON à personne, de ABS à CBS, de  CNN en passant par Fox News. Mais, ce qui a encore fait monter le pression, hier, aux États-Unis, c’est quand le nouveau prince de New York a affirmé qu’il a une rencontre programmée avec les indignés américains de Occupy Wall Street (OWS) ou Occupy New York. C’est vraiment rock’n'roll !

 

A suivre !

 

source

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article