Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

71038996-0f6d-414b-909d-15183cf4f649_top.jpg

ALGERIA ISP / selon Zengtena, ce matin à l’aube, les pilotes assassins de l’otan ont encore bombardé la ville de Bani walid avec des bombes au phosphore blanc. Les journalistes des télévisions arabes ou occidentales accompagnant les rebelles n’ont pas parlé de ce massacre.

Pour voir ce que sont les bombes à phosphore blanc, il faut faire un petit tour sur le site de Wikipedia « Les bombes au phosphore blanc sont essentiellement des engins incendiaires, et peuvent être utilisés dans un rôle offensif contre des concentrations de troupes. Les bombes au phosphore blanc sont interdites par le Protocole III sur l’interdiction ou la limitation de l’emploi des armes incendiaires de la Convention sur certaines armes classiques, qui interdit l’utilisation des armes incendiaires contre des civils ou contre des cibles militaires situées à l’intérieur de concentrations civiles. »

Libye – Bani walid n’est pas tombée (18 octobre 2011)

ALGERIA ISP / selon la télévision syrienne El Rai, Bani walid n’est pas tombée. Tout ce que les médias mensonges (télévisions, quotidiens, …) déclarent depuis hier soir, est tout à fait FAUX et un simple MENSONGE. C’est juste une guerre psychologique!

Bani walid est tombée peut être chez Eljazeera, Elarabia, et les autres chaines occidentales par contre réellement, elle est toujours sous le contrôle de la résistance libyenne.

Transmetter des vidéos d’une infiltration de la ville de 30 mn sur toutes les chaines de télévisions du monde entier alors que sur le terrain la résistance libyenne défend bien sa ville. Les rebelles pseudo acteurs que nous voyons sur Eljazeera et El arabia parader dans les rues de Bani walid meurent à la 31ème minute par des balles de snipers ou par de missiles à détection thermique.

Hier, l’hôpital de Tripoli, a reçu 70 corps de rebelles morts au front de Bani walid après de violents affrontements avec les héros de Bani walid.

Aujourd’hui, à Bani walid, près de 150 corps de rebelles sont éparpillés à côté de l’école Okba Bani Nafae dans la rue El Manchousse et plus de 50 corps de rebelles dans la région du marché Nahike.

Après des batailles féroces, Bani walid est devenue un cimetière à ciel ouvert pour les rebelles, les rues de Bani walid sont couverts de corps de rebelles.

Alors que le CNT ment aux familles des rebelles en leur disant que leurs fils sont disparus ou en mission ou sont morts en accident de voitures.

Le bataillon des rebelles provenant de Darna se sont retiré des alentours de Sirte après des désaccords avec le bataillon des rebelles de Misrata.

SOURCE

ALTERINFO

La barbarie de l’OTAN n’a pas de limite…et les mensonges des médias non plus.

Vous irez voir sur Google les images des civils victimes de ces bombes illégales si vous avez le coeur assez fort, vous allez tout comprendre, c’est atroce.

Jo ^^"L'éveil 2011"

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article