Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog




Pipa et Sopa, ces deux projets de loi anti-piratage avaient déjà fait couler beaucoup d'encre. Wikipédia et Google s'étaient insurgés contre ces lois en bloquant l'accès à leurs sites. C'est aujourd'hui le projet de traité anti-piratage international

 

Le projet ACTA (accord commercial anti-contrefaçon) fait partie de la même famille que les lois Pipa et Sopa (lois anti-piratage américaines) ou Hadopi (loi anti-piratage française). La différence majeure est que ce projet de loi est international. L'accord multilatéral ACTA doit aboutir à la création de critères internationaux de protection de la propriété intellectuelle. Si le projet est accepté, de nouvelles sanctions seront possible pour l'internaute qui violerait le droit d'auteur. Par exemple le risque de voir son accès à internet coupé par son fournisseur d'accès.

Les protestations vont bon train en Pologne où le texte doit être signé ce jeudi 26 à Varsovie. Une marche silencieuse organisée par le mouvement "Stop ACTA" est également prévue ce mardi, plus de 38 445 mentions positives ont été déposées. Aucune consultation d'opinion publique n'a eu lieu.

Un projet controversé dès le départ

La genèse du projet ACTA date de 2006 et était négocié entre les USA, la Commission Européenne, la Suisse et le Japon. Ces négociations se déroulaient dans le plus grand secret, une majorité de députés européens ayant d'ailleurs réclamé plus de transparence. Depuis de nombreux pays ont signés: les Etats-Unis, l'Australie, le Canada, la Corée du Sud, le Japon, le Maroc, le Nouvelle-Zélande et Singapour.

L'Union Européenne, la Suisse, la Pologne et le Mexique n'ont pas encore apposé leurs signatures. Devant cette relative discrétion des textes, WikiLeaks avait publié le contenu des propositions et créé un tollé parmi les internautes. Une version allégée et moins contraignante pour les données privées a finalement été décidée en 2010 mais elle inquiète toujours les défenseurs de la liberté d'expression.

Le traité doit encore être ratifié par le Parlement Européen, qui a jusqu'au 1er mai 2013 pour signer l'ACTA.


Jean-Charles Dierickx

source: RTBF.be




Voici la campagne lancée par les Anonymous :
Mulder.




ACTA is the Anti-Counterfeiting Trade Agreement. A new intellectual property enforcement treaty being negotiated by the United States, the European Community, Switzerland, and Japan, with Australia, the Republic of Korea, New Zealand, Mexico, Jordan, Morocco, Singapore, the United Arab Emirates, and Canada recently announcing that they will join in as well.

Why should you care about ACTA? Initial reports indicate that the treaty will have a very broad scope and will involve new tools targeting “Internet distribution and information technology.”

What is the goal of ACTA? Reportedly the goal is to create new legal standards of intellectual property enforcement, as well as increased international cooperation, an example of which would be an increase in information sharing between signatory countries’ law enforcement agencies.

Say NO to ACTA. It is essential to spread awareness and get the word out on ACTA.


source: http://anonops.blogspot.com/

Tag(s) : #INTERNET - COMMUNICATION

Partager cet article