Beaucoup de professionnels de la santé estiment que les suppléments de vitamines sont nécessaires parce que la plupart des personnes ne mangent pas équilibré et consomment des aliments qui manquent de vitamines et de minéraux à cause de leur transformation, mais ces raisons ne sont pas suffisantes pour les chercheurs américains qui ont décidé de mener une étude pour démontrer qu’une pilule de vitamine par jour pourrait faire plus de mal que de bien.

Les chercheurs de l'Université du Minnesota aux Etats-Unis ont examiné des données provenant de plus de 38 000 dossiers de femmes âgées de 62 ans et plus qui avaient pris part à une étude qui a été lancée en 1986. Après vérification de toutes les informations et des états de la consommation de compléments vitaminés de ces participantes en 1986, 1997 et 2004, les chercheurs ont constaté que celles qui prenaient ces compléments présentaient en moyenne 2,4% de risque de mourir comparativement aux femmes qui ne prennent pas de compléments. Plusieurs minéraux et vitamines ont été remis en cause dans les risques de mortalité comme les multivitamines, la vitamine B6, l’acide folique, le fer, le magnésium, le zinc et le cuivre.

Selon des exemples donnés par les chercheurs, 40,8% des 12 769 femmes qui prenaient une dose de multivitamine quotidienne sont mortes à la fin de 2008, mais cette déduction ne permet pas de déterminer s'il y a une cause spécifique de cette mortalité. Mais selon un épidémiologiste de l'Université de Minnesota School of Public Health : « Le risque de mourir pourrait être liée à la concentration des composés du complément vitaminé qui sont généralement très élevés ». Toutefois, il a été constaté que les suppléments de calcium réduisait légèrement le risque de décès chez les femmes soit 3,8%.

 

Par Sante News, mardi 11 octobre 2011 à 17:53 vu sur "incapable de se taire"

 

---Et quand tu veux noyer ton chien, tu prétends qu'il a la rage.

Ils en veulent aux vitamines.

Faites vos provisions.