Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Pour obtenir l'appellation " vin biologique " il ne suffira plus d'utiliser des raisins issus de l'agriculture biologique. Il faudra aussi que l'étape de la vinification respecte la nouvelle réglementation bio qui vient d'être adoptée par la Commission européenne.

La très grande majorité des " vins bio ", qui comportent le label AB, et que nous considérons comme des vins bio, ne sont pas totalement bio.

Certes les raisins proviennent de vignes cultivées en respectant les règles strictes de l'agriculture biologique (pas de pesticides, ni d'engrais chimiques des synthèse, ni d'OGM...), et c'est déjà très important, car le raisin est le fruit dans lequel on trouve le plus de pesticides. Mais l'étape de la vinification n'est pas réglementée.

Et chaque producteur de " vin bio " peut vinifier son vin comme il l'entend et ajouter, notamment, en quantité non limitée , des sulfites ( anhydride sulfureux) pour mieux le clarifier, le conserver et l'empêcher d'avoir un goût désagréable. Or les sulfites sont toxiques pour la santé, ils peuvent être notamment responsables d'allergie, d'asthme, d'eczéma, de maux de tête...

La mention que l'on trouve actuellement sur les étiquettes " Vin obtenu à partir de raisins issus de l'agriculture biologique " n'est donc pas un gage de totale qualité bio.

Pour éviter toute confusion entre les vins traditionnels et les vins bio auprès des consommateurs, la Commission européenne vient donc d'édicter de nouvelles règles pour le "vin biologique", afin de couvrir l'ensemble du processus d'élaboration du vin bio, du raisin jusqu'au vin. Et ces nouvelles règles concernant la vinification biologique s'appliqueront à partir de la récolte 2012.

(...)

 

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Auteur : Alexandre Sieradzy

Source : www.bioaddict.fr viia "terre sacrée"

Tag(s) : #NATURE - ECOLOGIE

Partager cet article