Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Malgré la crise, les États-Unis modernisent leur arsenal nucléair

 

 
Une étude publiée en juin par le Centre Stimson évaluait la rénovation de l'arsenal nucléaire américain à au moins 352 milliards de dollars sur les prochaines années.

Malgré la crise qui touche le pays et oblige à des coupes sombres effectuées dans les dépenses militaires, malgré l'utilisation accrue de drones et des forces spéciales pour éliminer les combattants d'Al-Qaida à travers le monde, l'administration Obama va entreprendre la modernisation de son arsenal nucléaire la plus coûteuse de son histoire, rapporte, samedi 15 septembre, le Washington Post.

Selon le journal, les autorités n'ont pas encore officiellement chiffré le coût de la restauration et de la maintenance des 5 113 têtes nucléaires enregistrées dans l'inventaire, ni celle du remplacement des systèmes périmés et de la rénovation des installations nucléaires vétustes.

Mais une étude publiée cet été par le Centre Stimson, un groupe de réflexion situé à Washington, a estimé ces coûts à au moins 352 milliards de dollars sur les dix ans à venir, selon le quotidien.
D'autres spécialistes évoquent des chiffres bien supérieurs, surtout si la modernisation est plus longue à mettre en œuvre, selon le journal. La rénovation d'un seul des sept types d'arme, la bombe B61, devrait coûter 10 milliards de dollars sur cinq ans, indique le quotidien.

Il en coûterait jusqu'à 110 milliards pour construire 12 sous-marins en remplacement des sous-marins vieillissants de la classe 0hio, ajoute le journal qui cite les estimations du bureau du budget du congrès.

La rénovation des missiles balistiques Minuteman III reviendrait à 7 milliards de dollars et le construction d'une flotte d'avions de combats destinés à emporter des armes nucléaires – les F-35 à 162 millions de dollars l'unité – coûtera des centaines de milliards de dollars. La modernisation des ateliers et laboratoires où devraient être effectuées ces rénovations est elle-même évaluée à au moins 88 milliards de dollars, selon le journal.

 Le Monde.fr avec AFP | 16.09.2012 à 06h59

 

Tag(s) : #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article