Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

♕ fun idea

Le fameux livre "blanc" de 2011 qui conseillait la suppression de la défense nucléaire (avions, sous-marins, Albion, etc.), de la Garde Républicaine, de la musique militaire, etc., pour faire des économies, vient de trouver un nouvel aboutissement, et cela grâce aux livres "blancs" précédents qui avaient déja encouragé d'innombrables autres coupes budgétaires. Résultat: l'Armée Française est totalement ruinée, dénuée, ses comptes dans le rouge, et ses comptables jonglant parfois avec la plus grande mauvaise foi pour gagner encore plus de temps à payer les factures, prétextant tout un tas de problèmes, qu'ils soient vrais ou non.

Le souci est que cela entraîne des milliers de pme, payées au lance-pierre, à la faillite. Et parmi elles, symbole absolu, une qui fabrique des trompettes, et qui n'a pas été payée depuis des lustres, au point que le propriétaire, criblé de dettes, ne sait plus comment faire pour éviter la faillite et payer ses ouvriers.

Notre lecteur Mr Marrou demande: "comment l'Armée, elle même victime de non-paiement ou de coupes budgétaires, peut-elle honorer ses contrats? Du coup, elle trouve des excuses bidons (livraisons incomplètes, mauvais état...)", lire ici la Voix du Nord.

"Alors que l'Etat lui devrait plus de 240.000 euros, l'entreprise Cuivre et Bois est désormais dans une situation critique, puisque ses créanciers l'ont assigné au tribunal: "Si l'armée ne paye pas, clairement, on sera KO", résume Pierre Vicogne, interrogé par France Inter".. Selon Mediapart, des sources auraient évoqué des livraisons incomplètes pour justifier des non-paiements". Cependant, cela ne justifie pas le fait de ne pas payer une facture de plusieurs centaines de milliers d'euros parce qu'il manque une trompette à l'appel... Et justement, la trompette a été utilisée pricipalement pour sonner le rassemblement des troupes. S'il n'y a plus de trompettes, il n'y aura plus de rassemblement. Je trouve cette affaire très symbolique finalement, signe absolu qu'il n'y aura plus de militaires devant le drapeau... Triste constat, d'autant plus qu'il est question aussi de démenteler le Plateau d'Albion... La mort de la France, au ralenti.


PS: notre lecteur Mr Joubert des Ouches attire votre attention justement sur le reportage: "L'armée française, une désintégration programmée?" que vous pouvez voir ici, et qui confirme ce que vous savez déjà, à savoir la destruction programmée par les élites européennes de l'Armée Française, la seule qui aurait pu se révolter contre la destruction du pays, engagée depuis 1982.

 

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2014

 

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article