Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’administration d’Obama et la Ville de New York n’en ont pas fini avec les pompiers et secouristes du 11/9, et alors qu’un sondage du DailyNews montre que 82% des Américains pensent que ces personnes ont sacrifié leur santé ou leur vie à Ground Zero le 11/9, ces « héros du 11/9″ doivent maintenant faire face à un affront de plus. Non seulement tous ceux atteints de cancer devront encore attendre [cf. ci-dessous l'interview vidéo de John Feal] pour voir peut-être un jour leur maladie couverte par la loi Zadroga, non seulement tous ces secouristes sont officiellement suspectés d’être des terroristes, mais aujourd’hui, ils sont privés de l’honneur de participer aux cérémonies officielles du 10e anniversaire à Ground Zero : « Pas assez de place ! » leur a expliqué le Maire de New York Michael Bloomberg. Un manque de reconnaissance qui résonne comme une injure pour la plupart de ces hommes et femmes courageux qui « se sont levés et ont réagi pendant que tous étaient encore sous le choc » et ont ensuite payé un lourd tribut.

L’une des photos emblématiques des pompiers et secouristes de Ground Zero


 

Obama, Bush, et Bloomberg refusent aux secouristes du 11/9 d’assister à la cérémonie du 10e anniversaire à Ground Zero

paru sur World911truth, le 3 sept. 2011

Traduction GV pour ReOpenNews

Près de 1020 secouristes ont perdu la vie en 10 ans à cause de problèmes de santé dus à la toxicité de l’air respiré à Ground Zero.

Et un nombre encore plus grand souffre de problèmes de santé, et se bat toujours contre l’administration US pour obtenir une couverture santé appropriée.

Les secouristes qui ont perdu la vie depuis le 11/9 viennent s’ajouter au nombre total des victimes de ce jour tragique. Non seulement devrions-nous les honorer pour le service rendu et pour leur courage – après tout, ce sont eux qui se sont levés et ont réagi pendant que tous étaient encore sous le choc – mais ils devraient être au centre de la future cérémonie officielle à New York City.

Alors que les débris tombaient du ciel à Lower Manhattan le 11 septembre 2001, les secouristes du 11/9 ne sont pas enfuis. Ils se sont précipités vers les bâtiments du Word Trade Center pendant que le monde autour d’eux s’écroulait. Aujourd’hui, alors que les débris ont été nettoyés et la reconstruction a recommencé, leur chemin est à nouveau bloqué, cette fois pour des questions de place et de [basse] politique.

Les hommes politiques plus importants que les secouristes du 11/9

En plus des familles de victimes, de nombreux hommes politiques dont deux présidents sont attendus à la cérémonie.

Les politiciens ont empêché ces hommes et femmes courageux de se rendre cette année sur le lieu de la cérémonie officielle. En effet, les secouristes ne sont pas invités à la cérémonie du souvenir du 11 Septembre à Ground Zero, le maire de New York Michael Bloomberg l’a confirmé en août.

Dans sa déclaration, Andrew Brent, le porte-parole de Bloomberg a expliqué que la cérémonie de commémoration était [réservée aux] familles de victimes. « Nous sommes à nouveau occupés à essayer d’accueillir toutes les familles de victimes, étant donné les contraintes de place, nous cherchons un moyen de rendre hommage aux secouristes et à d’autres groupes, mais à d’autres endroits et à un autre moment, » a déclaré Brent.

Mais le secouriste John Feal, fondateur d’un groupe de soutien aux policiers, pompiers, volontaires civils et d’autres qui ont travaillé à Ground Zero, a réagi [sèchement] à la réponde de Brent, expliquant que Bloomberg « vivait dans son propre monde ».

« La crème de la crème de ce que ce pays a offert il y a 10 ans est totalement négligée et se voit refusée la place qui lui revient, » s’est exclamé Feal.

Mais [un autre] secouriste, Morris Faitelewitz, vice-président de l’ Auxiliary Police Supervisors Benevolent Association, qualifie cette sortie de « non-sens ». Faitelewitz a indiqué que, même s’il n’y a pas eu d’invitations formelles, les secouristes ont pu assister aux précédentes cérémonies, en s’y rendant, tout simplement.

Denise Villamia, une des secouristes qui a travaillé à Ground Zero pendant plusieurs mois, a pleuré au téléphone à l’évocation du « choc émotionnel » qu’elle avait eu lorsqu’elle avait appris qu’elle ne pourrait pas assister à la cérémonie de commémoration.

« Je pleure parce que c’est vraiment une immense trahison de la part de la ville, de me voler cette occasion de rendre hommage et de trouver un certain réconfort, une certaine chaleur humaine, » a-t-elle dit. « C’est comme si on m’interdisait de pouvoir rendre hommage. »

Ne pas nous autoriser à venir cette année – qui marque le 10e anniversaire des attentats – est un affront particulièrement vexant, a-t-elle dit.

VIDEO : 11 septembre, les pompiers U.S. se mobilisent pour la Vérité

ReOpen911

C’est une honte!!! y’a pas d’autre mot…Aucune reconnaissance.

Et pendant ce temps…

Rien de plus prévisible: toutes les infrastructures américaines en état d’alerte!

À la veille du 10ème anniversaire du 11 septembre 2011, Al Qaida renouvelle sa menace sur le monde entier… Évidemment!

VIDÉO: ICI

Conscience du peuple

Pourtant en Libye, on fait copain copain avec Al Qaida contre Kadhafi et son peuple…

Jo ^^"l'éveil 2011"

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article