Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les licenciements ont été invalidés pour défaut de motif économique et non respect des obligations de reclassement.

Un salarié de l'usine Continental de Clairoix (Oise) manifeste place de la Bourse à Paris, le 18 mai 2013. Un salarié de l'usine Continental de Clairoix (Oise) manifeste place de la Bourse à Paris, le 18 mai 2013. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

 

Par Francetv info avec AFP


Les "Conti" ont obtenu gain de cause.

 

Les licenciements de près de 700 ex-salariés de Continental ont été invalidés par le conseil des prud'hommes de Compiègne (Oise), vendredi 30 août. ."Continental a été condamné pour défaut de motif économique et pour non-respect de leurs obligations de reclassement", a expliqué Me Alexandra Soumeire, aux quelque 200 anciens salariés réunis devant les prud'hommes. C'est ce que réclamaient les salariés de l'équipementier, ainsi que des dommages et intérêts équivalents à deux à quatre ans de salaire chacun.

 

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article