Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pas de panique!! il restera des images et des vidéos, que nous pourrons montrer….Ca me fait penser à une scène de « Soleil Vert », où le grand père choisit le moment de quitter cette Terre, et où on lui passe un film avec la Terre d' »avant ». Biches et forêts, ciel bleu, eau claire………


 

La chute constatée des populations d’environ 3000 espèces d’animaux sauvages est bien pire que prévue. La dernière étude de la WWF qui doit être publiée mardi estime que 52 pour cent de la population d’animaux sauvages a disparu entre 1970 et 2010. 

L’amélioration des méthodes de mesure des populations de poissons, d’oiseaux, de mammifères, d’amphibiens, de reptiles explique la différence entre ce dernier rapport et l’estimation de 28 pour cent précédemment annoncée en 2012. La plupart des nouvelles pertes d’espèces animales ont été constaté dans les régions tropicales et en particulier en Amérique latine. 

Le rapport «Planète Vivante» a analysé les données de 10.000 populations sauvages réparties entre 3038 espèces de vertébrés dans le monde, à partir d’une base de données gérée par la Société zoologique de Londres. Il est destiné à fournir un échantillon représentatif de la population globale de la faune dans le monde, a déclaré Richard McLellan du Fonds mondial pour la nature et rédacteur en chef de l’étude. 

La chasse et la pêche ainsi que les pertes et la dégradation des habitats naturels ont été identifiés comme les principales menaces pour les populations de la faune restantes à travers le monde. Les autres facteurs identifiés sont le réchauffement climatique, les espèces envahissantes, la pollution et les nouvelles maladies. 

© Nature Alerte

Source 2012un-nouveau-paradigme

via les M.E.


Les zones mortes du globe

Morts massives d'animaux : un phénomène global en augmentation

Un monde à couper le souffle !

Un monde à couper le souffle !

 

 

Tag(s) : #NATURE - ECOLOGIE

Partager cet article