Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par RFI

Le typhon Washi qui s’est abattu sur les Philippines dans la nuit de ce samedi 17 décembre 2011 a fait au moins 440 morts, 100 000 déplacés et de nombreux disparus, selon le dernier bilan établi par la Croix-Rouge philippine. Le nombre important de victimes s’expliquerait par la soudaineté de la montée des eaux, en pleine nuit, alors que les habitants de l’île de Mindanao dormaient.


AP

La tempête tropicale Washi accompagnée de vents soufflant en continu à 90 km/h, a durement frappé l’île de Mindanao située au sud de l’archipel des Philippines. A Cagayan de Oro, un des principaux ports de l’île où vivent 500 000 personnes, les services de secours ont retrouvé 215 corps, parmi lesquels ceux de nombreux enfants morts noyés.

A Iligan, un autre port du sud, ce sont 144 victimes qui ont été retrouvées noyées. Par ailleurs l’agence nationale des catastrophes naturelles rapporte que cinq mineurs ont perdu la vie lors d’un glissement de terrain près de Monkayo.

Dans ces deux ports de l’île de Mindanao, on dénombre également 100 000 déplacés. Les autorités indiquent que ces rescapés ont pu trouver refuge dans une dizaine de sites dans les villes de Cagayan de Oro et d’Iligan. Vingt mille militaires ont été réquisitionnés pour porter secours aux survivants et rechercher les victimes.

Un bilan très lourd attendu

La brusque montée des eaux a surpris tout le monde comme le rapporte le colonel Leopoldo Galon qui « ne peut pas expliquer comment de pareilles choses arrivent, des villages entiers ont été balayés vers la mer par des inondations rapides », a-t-il raconté tout en ajoutant que le bilan final se chiffrer en centaines de victimes.

La télévision montre des images de destruction où des cadavres recouverts de boues, des amoncellements de voitures et des maisons dévastées, témoignent de la violence des inondations, les pires que la ville d’Iligan ait connues depuis des années a déclaré son maire, Lawrence Cruz.

Chaque année, une vingtaine de typhons balaie l’archipel des Philippines ; en septembre dernier deux typhons ont déjà causé la mort d’une centaine de personnes et en 2009, la tempête tropicale Ketsana qui avait submergé Manille, avait fait 464 victimes.

source: RFI

Tag(s) : #NATURE - ECOLOGIE

Partager cet article