Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Photo: RIA Novosti

Les microbiologistes russes de l’Oural ont mis au point le produit innovant qui pourrait vaincre l’hépatite C et le SIDA en moins d’un mois. Le travail sur ce produit a commencé il y a plus de 20 ans. Il est breveté et peut être mis en vente en 2012.

«Le nouveau médicament sous le nom de profoetal est à base d’alpha-foeto-protéine», a confié à Voix de la Russie Alexandre Petrov, le directeur du cluster pharmaceutique de l’Oural où ce projet est réalisé.

«C’est un élément du sang, la protéine fabriquée par l’organisme de femme uniquement en début de grossesse et qui est en principe absent dans le sang le reste du temps. Les chercheurs avaient depuis longtemps noté cette particularité en faisant valoir que la protéine pouvait donner de bons résultats dans le traitement des patients atteints de maladies auto-immunitaires et virales».

L’alpha-foeto-protéine pénètre dans la cellule infectée par le virus et l’expulse dans le flux sanguin. L’agent de l’hépatite C est ensuite entièrement détruit par les produits anti-viraux et au bout d’un mois le patient est guéri de cette grave maladie.

L’alpha-foeto-protéine est depuis longtemps connue dans le monde. Elle est bien étudiée mais personne ne s’est avisé de l’administrer dans le traitement complexe des hépatites chroniques. Or, les tests cliniques ont clairement démontré ses avantages.

«L’effet obtenu par les médecins russes surpasse de loin celui que produisent les produits traditionnels anti-hépatite C, quand le traitement s’échelonne sur une année entière et coûte plus d’un million de roubles, le tout pour éliminer les symptômes sans combattre la maladie elle-même. Par contre, dans le cas du profoetal, soulignent les microbiologistes ouraliens, il y a une chute brutale (jusqu’à dix fois) du nombre d’anticorps dans le sang du malade qui guérit définitivement. Mieux encore, ce produit-miracle coûte dix fois moins cher et nous avons récemment découvert qu’il permettait même de combattre le SIDA, cette peste du XXe siècle», raconte Alexandre Petrov.

«Il s’agit d’une étude ponctuelle qui a révélé une chute brutale du nombre d’anticorps chez deux malades atteints à la fois d’hépatite et du virus d’immunodéficience humaine (VIH) qui prédispose seulement au SIDA. Cela veut dire que le produit est également efficace contre le SIDA mais le mécanisme de son action n’est pas encore étudié. Nous menons actuellement une recherche approfondie et sommes en train de créer six grands laboratoires de recherche qui entreront en service à la fin de l’année. Je pense que nous tirerons les choses au clair d’ici peu», dit le directeur du cluster pharmaceutique ouralien.

Selon lui, une usine de production de profoetal est actuellement en chantier dans la ville de Novoouralsk. 960 millions de roubles ont été dépensés en achat des équipements perfectionnés et construction de l’usine elle-même. La Fondation de Skolkovo a apporté une grande contribution à l’élaboration de ce produit unique. Elle a mis à disposition 400 millions de roubles pour lancer sa fabrication.


source: french.ruvr.ru

Note de Mulder : Attention, à l'heure d'aujourd'hui, à lire avec toute la modération qui s'impose ! ... Nos amis Russes sont de grands "déconneurs" en la matière ... A bon entendeur ..
Tag(s) : #SANTE

Partager cet article