Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Le froid aura-t-il raison de la détermination des « indignés » américains ? A New York en tout cas, où manifestants campent depuis six semaines à proximité de Wall Street, les premières neiges ont fait leur apparition et les autorités de la ville espèrent que cela finira par les déloger.

A New York, les membres du mouvement Occupy Wall Street affrontent les premières neiges

A New York, les membres du mouvement Occupy Wall Street affrontent les premières neiges
REUTERS/Lucas Jackson



Avec notre correspondant à New York, Karim Lebhour

C’est peut-être l’épreuve de vérité pour les « indignés » new yorkais. Ils ont sans conteste réussi à occuper le débat public aux Etats-Unis et à dénoncer les abus du système financier, mais leur campement de fortune sur une place près de Wall Street pourrait ne pas durer très longtemps.

Les troupes se réduisent à mesure que les températures chutent et les irréductibles doivent faire face à la guérilla menée par la mairie de New York. Les pompiers viennent de confisquer les générateurs électriques qu’ils utilisaient pour se chauffer, et les toiles de tente pour se protéger ne sont que provisoirement tolérées. Les relations avec la police sont de plus en plus tendues à New York, mais aussi dans la cinquantaine d’autres villes américaines où les « indignés » ont été évacués à plusieurs reprises comme à Nashville ou Oackland.

La plus grande menace reste le froid. A Denver dans le Colorado, plusieurs manifestants ont été hospitalisés pour hypothermie. Samedi 29 octobre 2011 à New York, les « indignés » ont affronté leur premières chutes de neige. Mais ils restent déterminés et envisagent à la manière des eskimos, de construire des igloos.

source: RFI.fr

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article