Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Superbe information donnée par The Nation et le Business Insider qui vous prouvesi besoin était, avec un câble déniché dans Wikileaks, que les Etats Unis manipulent la population du reste du monde pour la transformer en leurs esclaves. On apprend ainsi que l'ambassadeur des USA à Haïti s'est battu comme un boxeur pour empêcher la hausse du salaire horaire minimum de 27 centimes à... 61 centimes. Question: en quoi cela le concerne, le diplomate? Réponse: Levi's et Hanes, multinationales américaines de la fringue, s'y trouvent et l'augmentation du smic haïtien baisse les profits des actionnaires américains... "According to an embassy cable: This infuriated American corporations like Hanes and Levi Strauss that pay Haitians slave wages to sew their clothes. They said they would only fork over a 7 cent an hour increase, and they got the State Department involved. The U.S. ambassador put pressure on Haiti’s president, who duly carved out a $3 a day minimum wage for textile companies (the U.S. minimum wage, which itself is very low, works out to $58 a day)". Dingue! En fait, c'est une histoire de gros sous, et vous comprenez maintenant pourquoi l'armée américaine a débarqué là bas, soi disant pour les aider... "Haiti has about 25,000 garment workers. If you paid each of them $2 a day more, it would cost their employers $50,000 per working day, or about $12.5 million a year ... As of last year Hanes had 3,200 Haitians making t-shirts for it. Paying each of them two bucks a day more would cost it about $1.6 million a year. Hanesbrands Incorporated made $211 million on $4.3 billion in sales last year". Et les journalistes américains notent que grâce à l'intervention des services de Mme Hillary Clinton, "le salaire horaire des Haïtiens n'a pas dépassé les... 31 cents". A quand une augmentation du Smic en France? Les diplomates US feront-ils pression sur le Ministre du Travail? Nous sommes tous des esclaves du monde anglo-saxon finalement. Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article