Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

© delkro - Fotolia

© delkro - Fotolia
La reprise économique tarde à pointer son nez en Europe, faisant du continent le moins sûr en matière d’investissement aux yeux de l’extérieur. Toutefois, près de la moitié des investisseurs français sont enclin à prendre davantage de risques.

L’étude de Schroders

Le groupe Schroders est un gestionnaire international d’actifs qui a voulu connaître le projet en matière d’épargne et d’investissement de 14 000 investisseurs particuliers dans 20 pays de part le monde.

Résultat, plus de 80% de ces investisseurs ayant un patrimoine financier d’au moins 10 000 euros sont prêts à investir le même montant, sinon l’augmenter dans divers actifs financiers sur les 12 prochains mois. En hausse de 3%, la proportion des investisseurs ayant l’intention d’augmenter le montant de leurs investissements est portée à 38%, selon le site Boursier.com.

La reprise des marchés boursiers mondiaux aurait un effet favorable, notamment sur les asiatiques qui prévoient d’augmenter de 5,5% leur investissement. Cependant, la crise dans la zone euro demeure une source d’inquiétudes amenant seulement 1% des investisseurs européens à vouloir augmenter leurs placements.

48% des Français veulent prendre plus de risques

48% des Français estiment que l’année 2013 offre plus d’opportunités d’investissement que 2012. Par conséquent, ils sont prêts à investir en bourse malgré le contexte macroéconomique particulièrement difficile.

Un climat économique qui altère l’image de l’Europe auprès des investisseurs dans leur ensemble.

Par Madidine

 

Ne jetez pas vos pièces de 1 et 2 centimes, elles peuvent valoir jusqu'à 100 euros

 

ALERTE = Un projet européen prévoit de moins protéger les gros déposants

Tag(s) : #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article