Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Choc des Titans

 

Les deux pays cherchent à combler leur retard dans les secteurs négligés : l'industrie pour l'Inde, les services pour la Chine.

 

L'un exporte des services, l'autre des produits manufacturés. Les croissances indienne et chinoise ne suivent pas du tout le même schéma. Mais Ejaz Ghani, économiste à la banque mondiale, se demande si les deux pays pourraient se rejoindre.

C'est en tout cas le chemin qu'ils souhaitent prendre. Le plan quinquennal chinois de 2001-2005 mettait l'accent sur le développement des services. A peu près à la même période, le plan quinquennal indien prévoyait de doubler le taux de croissance du secteur industriel. La crise a eu un effet accélérateur : les deux pays cherchent à stabiliser leur croissance et équilibrer leur balance commerciale.

Mais en terme de croissance comme en terme de productivité, la situation évolue lentement. L'Inde reste le champion de l'industrie et la Chine des services.

En ce qui concerne les exportations, l'auteur de l'étude remarque que la Chine s'en sort bien pour ce qui est des services dits "traditionnels", liés à l'industrie, tels que les transports et la logistique. L'Inde, de son côté, est plutôt à la traîne côté "services traditionnels" : ses succès viennent des services modernes, qui s'exportent via Internet.

Lequel de ces deux pays connaîtra la croissance la plus rapide ?, s'interroge Ejaz Ghani. "Avec les politiques adaptées, l'Inde peut avoir une croissance aussi rapide que celle de la Chine, si ce n'est plus rapide. Mais elle ne peut pas se permettre de mettre tout ses œufs dans le même panier."

Les services, note l'économiste, demandent plus de compétences et créent moins d'emploi. Or chaque année pendant vingt ans, un million de personnes vont arriver sur le marché de l'emploi indien. De son côté , la Chine doit se diriger vers des activités plus qualifiées pour éviter le piège du revenu intermédiaire.

Lu sur Vox

Tag(s) : #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article