Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

220px-Polar_low.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En analysant les données des cinquante dernières années analysées par une équipe de l'université de Miami montreraient une corrélation entre les deux événements.

Une étude pilotée par Shimon Wdowinski, de l’université de Miami, a montré que les tremblements de terre déclencheraient des tempêtes tropicales (ouragans et typhons). L’équipe a présenté ses résultats au congrès d’automne de l’union des géophysiciens américains (American Geophysical Union, ou AGU).

"Les événements très pluvieux sont les déclencheurs", explique Wdowinski, professeur associé de géologie marine et de géophysique à l’école Rosenstiel des sciences marines et atmosphériques. Ils provoquent des milliers de glissements de terrains et une importante érosion. Ceux-ci encouragent à leur tour des mouvements le long des failles.

L’équipe a analysé les données des tremblements de terre de magnitude 6 et plus des cinquante dernières années. Les scientifiques ont trouvé une relation temporelle très marquée entre les deux catastrophes naturelles : des tremblements de terre majeurs de produisent dans les quatre ans après une saison cyclonique très pluvieuse.

Par exemple, il y a eu un tremblement de terre de magnitude 7 en Haïti un an et demi après deux ouragans et deux tempêtes tropicales ayant inondé la région pendant environ un mois. Pourtant, ces résultats ne seraient valables que pour les failles inclinées, lorsque la rupture se produit dans un mouvement vertical.

 

Source: Atlatico - Science Daily

Lu sur: Wikistrike

Tag(s) : #NATURE - ECOLOGIE

Partager cet article