Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Terrible nouvelle que nous avons là aujourd’hui : selon la très sérieuse association “Elem” pour la protection de l’enfance, le nombre de mineurs qui se prostitueraient en Israël a considérablement augmenté entre 2010 et 2011. De 126 cas l’an passé, l’association parle d’au moins 612 pour cette année.




Pour expliquer ces chiffres choquants, Elem explique avoir “étendu ses activités” ainsi le nombre de constat a pu être augmenté. Par ailleurs, l’association prévient que, malheureusement, ces chiffres qui nous paraissent déjà bien trop élevés, ne représentent “pas grand chose” par rapport à ce que l’on peut trouver dans le reste du monde, tant au Moyen-Orient qu’en Occident.

Selon les statistiques publiées officiellement par Elem, 75% des mineurs engagés dans cette entreprise sont des filles, 20% des garçons et 5% des transsexuels. La plupart d’entre eux ont commencé à se prostituer dès l’age de 12 ans. Beaucoup sont tombés dans la drogue et l’alcool. Une constante : ils sont victimes de violences familiales ou ont été abandonnés par leurs parents.

Elem veut mettre en garde le gouvernement. Elle prévient que ce type de prostitution n’est pas vraiment visible sur les trottoirs mais quasiment uniquement sur Internet. Les “clients” trouvent aujourd’hui facilement ce qu’ils recherchent sur des sites et des forums en hébreu et en arabe.

La prostitution infantile est un crime majeur en Israël, très lourdement condamnée par la justice. Reste que, la justice, n’a rien fait depuis 10 ans pour y mettre un terme. Quand à la prostitution des adultes, elle est illégale pour les “travailleurs”, mais plus ou moins permise par la police. Les “consommateurs”, eux, ne risquent aucune peine de prison ni aucune amende.

Jonathan-Simon Sellem – JSSNews

source: JSSNews

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article