VIDÉO: ICI

La situation de l’espace aérien d’Amérique du Sud n’est pas sans rappeler celle du mois d’avril 2010 en Europe, suite à l’éruption du volcan islandais Eyjafjöll…

 

Les cendres crachées suite à l’éruption du volcan chilien Puyehue sont retombées sur une vaste région d’Amérique latine, entraînant l’annulation de centaines de vols et clouant même au sol les présidents de l’Argentine et de l’Uruguay. Un conseil des ministres de l’Économie et des Finances de l’Union des nations sud-américaines, qui devait se dérouler vendredi à Buenos Aires, a été annulé.

Au total ce sont sept aéroports régionaux, en plus de celui d’Ezeiza à Buenos Aires, qui sont fermés par mesure de précaution. Et en Uruguay, l’aéroport de la capitale Montevideo a dû supprimer une cinquantaine de ses vols.

Les cendres sont notamment retombées sur la capitale uruguayenne de Montevideo ainsi que sur Buenos Aires, en Argentine, à environ 1360 kilomètres au nord-est du volcan.

La retombée des cendres a provoqué une pollution majeur des rivières, des fleuves et des lacs de Patagonie en argentine. De nombreux poissons ont trouvé la mort.

Les rues de La Angostura, village résidentiel de montagne situé au bord d’un lac à côté d’un bois féerique sont tapissées de cendres, et toutes les activités ont été suspendues. Le système d’eau, d’électricité, tout est en panne.

Les autorités chiliennes ont du évacuer près de 3 500 personnes pour les protéger des gaz toxiques et des inondations-éclair.

 

 

 

Les magnifiques photos du diaporama ci-dessous vous ferons mesurer l’intensité de cette éruption

VIDÉO: ICI

Cliquez sur les photos pour agrandir

Nature alerte

On dirait qu’il y a eu une tempête de neige, sauf que c’est de la cendre…et ça ne fond pas au printemps comme la neige.

Jo ^^"l'éveil 2011"