Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lucas Papademos (Grèce), Jose Manuel Barroso, Nicolas Sarkozy, Dalia Grybauskaite (Lituanie), Helle Thorning Schmidt (Danemark). Au dessus: Donald Tusk (Pologne), Viktor Orban (Hongrie), Elio Di Rupo, Mariano Rajoy (Espagne), Fredrik Reinfeldt (Suède)© reuters
 

Les chefs d'Etat et de gouvernement des 27 ont adopté lundi soir une déclaration sur la croissance et l'emploi, grâce à laquelle ils espèrent redonner un peu d'espoir à leurs citoyens minés par la crise économique.

© reuters

Le document de 7 pages est un catalogue de mesures pour stimuler l'emploi des jeunes, achever le marché intérieur et doper le financement de l'économie. Il n'a pas été soutenu par la Suède.

Intitulée "Towards growth-friendly consolidation and job-friendly growth", la déclaration évoque les signes d'embellie économie en Europe, tout en soulignant qu'"il n'y aura pas de solution facile" à la crise. Le volet sur l'emploi mentionne la nécessité d'"actions concrètes pour résorber le décalage de compétences et le décalage géographique" afin de créer des jobs, notamment dans le secteur de l'économie verte. Un accent particulier est mis sur l'emploi des jeunes, avec notamment la promotion de la formation professionnelle. La Commission a fait part de son intention d'envoyer des équipes dans les huit pays où le chômage des jeunes est supérieur à 30% afin de les aider à orienter les fonds européens vers cette priorité.

La déclaration détaille aussi des mesures visant à approfondir le marché unique, présenté comme un vecteur de croissance. Elle appelle à des progrès dans les discussions sur la coopération fiscale.
Enfin, en matière de financement, les dirigeants rappellent plusieurs idées, comme l'émission de titres de dette européens pour financer des projets spécifiques.

Exception
La déclaration n'a pas été soutenue par la Suède. Une note en bas de page précise que "pour des raisons parlementaires, le Premier ministre suédois n'était pas en position" d'y souscrire. (belga)

© afp
30/01/12 21h35
Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article