Rapport d’activité en provenance d’Activolcans via "l'éveil 2012"

le 21-04-2012 à 10:21

Une nouvelle phase d’activité explosive s’est manifestée sur l’édifice cette nuit, projetant une grande quantité de blocs sur les pentes de l’édifice. Cette phase a débuté le 20 avril à 22h20 (heure locale, 04h50 TU soit il y a 6 heures environ) et s’est poursuivit une partie de la nuit (l’activité semble s’être calmée à l’heure actuelle). Les cendres émises sont suivies par le VAAC de Washington qui relève leur présence au sud-est de l’édifice. Le CENAPRED rapporte des chutes de cendres sur plusieurs villages et petites villes (San Pedro Benito Juarez, Santiago Xalitzintla, San Nicolás de los Ranchos, San Pedro Yancuictlalpan, San Mateo Ozolco).

Sources : CENAPRED; VAAC de Washington.

le 21-04-2012 à 08:27

L’activité reste intense avec la production quasi-continue d’un important panache de gaz et cendres. La charge en cendres de ce panache varie dans le temps et est décrite comme généralement modérée par le CENAPRED.

Toutefois des phases d’activité plus intense produisent une charge en cendres plus importante. Le VAAC de Washington indique que les cendres de ce panache s’étalent jusqu’en baie de Campeche, à plus de 300 km à l’est. Suite à une activité explosive et sismique accrue hier (12 explosions avec projections de blocs incandescents dans la matinée) le Secrétaire Général du Gouvernement Mexicain a mis en place une réunion, en présence du président (Felipe Calderòn) afin de déterminer la marche a suivre.

Au vue des données fournies par le CENAPRED, qui maintient le niveau d’alerte jaune-3, aucune évacuation n’a été ordonnée, le risque n’étant pas jugé suffisamment important pour les justifier. Malgré tout le gouvernement a annoncé que les moyens de prévention nécessaires seront mis en œuvre pour parer à toute aggravation de la situation. Ainsi le Ministère des Transport à mobilisé des chauffeurs 24h sur 24 afin de pouvoir mettre en place au plus vite d’éventuelles mesures d’évacuation.

De son côté le Ministère de la Santé à mobilisé du personnel, qui a déjà vu presque 1000 personnes, peut-être en raison des affections courantes liées aux chutes de cendres (problèmes oculaires et/ou respiratoires et/ou cutanés). Enfin des kit de protection individuels (masque à poussière, gel antibactérien etc.) sont toujours distribués.

Voici le lien vers plusieurs vidéos qui vous permettrons de vous faire une idée du niveau d’activité de l’édifice et de la réaction des habitants proches (NDLR: il est nécessaire de comprendre l’espagnol): comment réagissent les habitants; l’activité filmée de nuit , l’activité vue de jour. Pour finir voici l’image MODIS prise hier, sur laquelle on voit bien le panache de cendres décrit par le VAAC de Washington.

Sources : VAAC de Washington; El Universal; Youtube; NASA-MODIS

Popocatepetl Volcano Threatening to Erupt, 19 Million Prepare to Evacuate 

via "incapable de se taire"

 

Popocatepetl Volcano Threatening to Erupt, 19 Million Prepare to Evacuate
http://www.christianpost.com/news/popocatepetl-volcano-threatning-to-erupt-19-million-prepare-to-evacuate-73454/

Mexico's Popocatepetl volcano rumbles and spews nearby towns with volcanic ash as shelters prepare for evacuations
http://www.dailymail.co.uk/news/article-2131879/Mexicos-Popocatepetl-volcano-rumbles-spews-nearby-towns-volcanic-ash-shelters-prepare-evacuations.html

 

Popocatepetl volcano: Popocatepetl volcano



Màj le 22/04

Le Popocatepetl continue à tenir le Mexique en haleine. La montagne s'est réveillée depuis une semaine.

Les autorités mexicaines ont maintenu l'état d'alerte malgré la baisse d'activité du volcan Popocatepetl, situé à 55 km de la capitale Mexico.

La «montagne qui fume» connaît depuis une semaine une éruption de cendres et de vapeur.
Le niveau d'alerte volcanique est maintenu au niveau orange de phase 3, juste avant l'alerte rouge qui implique l'évacuation d'environ 685'000 habitants des alentours, a indiqué le Centre national de prévention des catastrophes. Pendant la nuit de vendredi à samedi, le centre a encore relevé six émissions de faible intensité, contre 62 la nuit précédente.
«La montagne qui fume», selon la traduction de son nom en lanque indigène nahuatl, a émis des matières incandescentes qui ont dévalé les pentes du volcan, générant d'importantes quantités de cendres. Des chutes de cendres ont également touché des localités proches du volcan qui culmine à 5452 mètres d'altitude, mais dans des quantités moindres que pendant les jours précédents.
«Même si nous sommes d'ici, nous vivons avec la peur du volcan. Hier soir il était incandescent. On dort peu avec cette peur du volcan», a témoigné Francisco Jimenez, un habitant de Xilatintla, localité située à seulement 12 km du cratère

Le Matin