Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1526849_3_1339_estimation-de-l-etendue-du-nuage-de-cendres-.png

Une nouvelle piste…

l’équipe WikiStrike s’est interrogée sur les origines de l’apparition de la bactérie E.Coli en Allemagne.

 

Nous allons ici donner du travail à de nombreux experts, nous allons aussi faire réfléchir la population européenne sur une théorie que ne souhaitait peut-être pas révéler les autorités européennes pour éviter une panique plus grande chez les consommateurs. Pourtant, vous avez le droit de détenir les réponses. Et puis, nous en avons marre des mensonges à longueur de journées.

 

le passage des cendres du volcan islandais Grimsvötn qui s’est réveillé le 21 mai 2011 serait la cause, les cendres contaminant entre le 23 et le 25 mai 2011 les régions de Basse-Saxe, de Suède, de Norvège et du nord de la France. (Voyez la photo). Un jour plus tard, la fameuse bactérie débarquait en puissance en Allemagne. Précisons que les régions précitées sont celles où le nuage fut le plus bas, moins de 6 km de hauteur.

 

Au jour d’aujourd’hui nous dénombrons 38 morts en Allemagne, un en suède, et des cas de contamination dans le nord-pas-de-calais, en Suède, Belgique, Danemark, Grande-Bretagne, et Norvège, les mêmes régions touchées par le fameux nuage « dangeureux » que pour les aéroplanes.

 

Le PDG de SEB, fabriquant des steaks hachés contaminés sait parfaitement d’où provient sa viande. (Regardez à nouveau la carte, elle provient du nord-est de l’Allemagne, de Basse-Saxe, là où le nuage fut le plus conséquent).

 

Le passage du nuage de cendres qui est très vite retombé sur terre a fait comme premières victimes les produits de la terre, les concombres, les tomates…puis ensuite les animaux qui se nourissent de la terre, les steaks hachés…

 

Nous supposons que les Etats étaient au courant et nous ont alors offert une victime espagnole pour nous éloigner de la vérité qu’on peut qualifier « d’inquiétante » si notre hypothèse s’avère juste.

 

Nous espérons vivement que l’on se trompe, mais si non, nous avons bien peur que la contamination s’étende à d’autres aliments.

 

Mais qu’y a-t-il près de ce volcan qui puisse nous faire penser qu’il en est le coupable ?

 

 Grimsvotn-model-nuage-cendres-28-mai-2011-matin

 

Des bactéries au pied du volcan

 

Topographie du Gimsvötn

 

La partie centrale du Grímsvötn est constituée d’un ensemble de caldeirassous-glaciaires totalisant six kilomètres de largeur pour huit kilomètres de longueur soit environ 20km² de superficie. Le plancher de cette caldeira est incliné vers le sud où se trouve un lac sous-glaciaire maintenu liquide par l’importante activité géothermique entretenue par la chaleur du volcan. La dépression formée par la caldeira se traduit en surface par un creux dans le Vatnajökull d’approximativement 60km² de superficie où la glaceatteint 200 mètres d’épaisseur. Des fissures volcaniques associées au Grímsvötn et alignées selon un axe nord-est-sud-ouest s’éloignent du volcan depuis la caldeira sous le Vatnajökull pour ressortir à l’air libre dans le cas du Laki au sud-ouest.

 

Dans le sud de la caldeira, contre le Grímsfjall, la chaleur du magma maintient une poche d’eau liquide qui forme ainsi un lac sous-glaciaire dont le bassin versant mesure environ 160 km2 de superficie. La zone du glacier affecté par cegéothermalisme correspond à peu près à la dimension du lac sous-glaciaire, soit une superficie de l’ordre de 35 km2. Dans cette zone, le déficit de glace dû à la fonte équivaut à une épaisseur de sept mètres par an.

 

Ce lac profond de 100 mètres est recouvert d’une épaisseur de 50 à 200 mètres de glace. Au contact de la glace, dans sa partie supérieure, la température de l’eau est proche de 0 °C tandis qu’elle peut atteindre 4 °C dans sa partie inférieure, au contact de la roche qui la réchauffe. Outre la température, sa concentration en solutés est étagée, l’eau de fonte de la glace venant les diluer dans la partie supérieure de ses eaux. Son pH varie entre 7,0 et 5,7 soit de neutre à légèrement acide. Les eaux de ce lac ont été atteintes en 2004 par carottage afin d’étudier son écosystème qui révèle la présence de bactéries premières trouvées dans un tel lieu

 

En conclusion, tout nous laisse à penser que l’on nous ment, et ce, depuis le départ.

 Juan Socrato pour WikiStrike

Chers lecteurs de WikiStrike, nous vous demandons ne nous aider à chercher les causes réelles. Qui que vous soyez, vos talents, compétences, et intelligences permettront d’avancer vers cette théorie du nuage de cendres. Certains des commentaires déjà présents vous ouvriront des pistes.

«Une éruption c’est un mélange de fumées, de gaz qui peuvent être toxiques, de poussières, de particules plus ou moins fines, on sait que c’est un événement qui est susceptible d’avoir des conséquences» » DGS

WikiStrike

Ce qui est bien avec internet et l’information alternatives, c’est que suite à un évènement quelconque, on nous laisse le choix d’analyser plusieurs pistes à la fois, même si au départ cela peu nous paraitre farfelus…le médias, eux, ne nous laisse pas cette chance, c’est la pensée unique qui prévaut.

Comme je dis souvent, il faut toujours partir du principe que tout est possible ;)

Jo ^^"l'éveil 2011"

Tag(s) : #SANTE

Partager cet article