Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

By Giulio Meotti, Italy - IsraelNationalNews 
Le Vatican a aujourd'hui réitéré la demande concernant le contrôle des lieux saints à Jérusalem. L'occupation de la Jordanie de 1948-1967 ne les a pas dérangés.
 "Les négociations de paix au Moyen-Orient doivent aborder la question du statut des lieux saints de Jérusalem", a déclaré il y a quelques jours à Rome le cardinal Jean-Louis Tauran, responsable du Conseil du Vatican pour le Dialogue interreligieux.
 L'ancien ministre des Affaires étrangères du Vatican a demandé de placer certains lieux saints israéliens sous l'autorité du Vatican, faisant allusion au Cénacle sur le mont Sion et le jardin de Gethsémani, au pied du mont des Oliviers à Jérusalem.
 Le premier site abrite également ce qui est considéré comme la tombe du roi David.
 "Il n'y aura pas de paix si la question des lieux saints n'est pas résolue de façon adéquate", a déclaré Tauran. «La partie de Jérusalem à l'intérieur des murs - avec les lieux saints des trois religions - est patrimoine de l'humanité. Le caractère sacré et unique de la région doit être protégé et cela ne peut être fait qu'avec un statut spécial de garantie internationale».
 Le gouvernement israélien et le Vatican sont dans l'impasse concernant les discussions sur le statut des sites religieux. Les responsables du Vatican ont aujourd'hui réitérer leur demande de contrôle sur les sites religieux de la vieille ville sainte fondée par le roi David en tant que capitale de l'antique Israël et maintenant la capitale de l'Etat juif rétabli.
Danny Ayalon, ministre israélien adjoint aux Affaires étrangères, a déclaré qu'Israël pourrait envisager de donner au Vatican "un plus grand rôle" dans l'exploitation des sites. Dans les dernières semaines, les autorités de l'Eglise catholique romaine ont accru leurs initiatives politiques pour le contrôle catholique sur certains sites, à Jérusalem.
 L'ancien archevêque du Vatican à Jérusalem, Michel Sabbah, vient de lancer un appel à l'Union européenne et aux États-Unis pour "cesser l'hébraïsation de Jérusalem".
ll y a deux semaines Mgr. David-Maria Jaeger, qui a récemment été nommé par le pape Benoît XVI au plus haut tribunal du Vatican, a parlé à la Cour suprême américaine de Washington au sujet d'un cas actuel à savoir si un garçon américain né à Jérusalem devrait ajouter Israël après le nom de la ville historique sur son passeport américain. Jaeger a déclaré que la question de Jérusalem n'est pas "si elle est la capitale d'Israël, c'est une question de savoir si celle-ci est une partie du territoire national".
Lire la suite:
Tag(s) : #CONFLICTS DANS LE MONDE

Partager cet article