Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J’ai personnellement découvert cela en regardant le film « Amen » que je conseille vivement à tout le monde!!! A voir absolument! Donc de ce côté là aucune surprise pour moi, le Vatican a refusé de s’impliquer et le moment venu, il a aidé des criminels monstrueux à gagner des paradis lointains pour échapper à un sort bien moins horrible que celui vécut par leurs victimes. vu sur " les moutons enragés"

Gerald Steinacher, un chercheur à l’Université de Harvard, vient de publier un ouvrage : « How Hitler’s henchmen fled justice » (Comment les hommes de main d’Hitler sont parvenus à fuir la justice). Ayant eu accès aux archives du Comité international de la Croix Rouge (CICR), il a découvert comment des criminels comme Adolf Eichmann, Josef Mengele et Klaus Barbie ont pu échapper aux alliés. Ce serait le Haut Commissariat aux Réfugiés du Vatican qui aurait sciemment procuré des sauf-conduits aux nazis. Pourquoi ? Steinacher pense que le Vatican était motivé par son espoir de faire renaître la Chrétienté Européenne, et sa crainte de l’Union Soviétique.  Munis de ces papiers, les criminels de guerre pouvaient se présenter aux contrôles de la Croix Rouge. Celle-ci, dépassée par les millions de réfugiés, faisait confiance aux références du Vatican. Il est également probable que certains de ses employés aient sympathisé, humainement ou politiquement, pour ces individus. La Croix-Rouge aurait ainsi émis 120.000 des formulaires de voyage et permis à 90% des anciens nazis de fuir par l’Italie, et d’aller en Espagne, ou en Amérique du Nord ou du Sud, en particulier en Argentine. A certains points de passages, ils devaient être mêlés à des Juifs qui tentaient de gagner la Palestine en passant par l’Italie… Steinacher estime qu’environ 8.000 Waffen-SS auraient pu trouver refuge en Angleterre et au Canada en 1947. La Croix Rouge a refusé de commenter directement l’ouvrage de Steinacher, mais on peut lire sur son sitequ’elle regrette que des criminels nazis aient abusivement utilisé les papiers qu’elle a pu leur fournir. L’ouvrage de Steinacher est également intéressant parce qu’il permet de faire une importante incursion dans la pensée du Vatican. Les archives du Saint Siège sont toujours interdites d’accès depuis 1939, et pour l’instant le Vatican a refusé de commenter.

http://www.express.be

http://www.terrepromise.net/?p=9413

Article trouvé sur le blog realinfos.wordpress.com

 

 

 
Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article