Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avec l'astéroide 2012 DA14, le public ébahi est de nouveau confronté à une histoire de " fin du monde ", peut être que certains vont finir par comprendre qu'il y a quelque chose qui ne tourne pas rond.
En attendant cette éventuelle prise de conscience, que peut on dire à propos de cet astéroïde de 145 000 tonnes qui se dirige droit vers nous ? 

2 choses : la mauvaise nouvelle c'est qu'il pourrait bien percuter notre planète dans quelques heures. C'est bien connu, les médias mentent, la NASA aussi. Donc si les calculs avaient montré un risque de collision, on n'en aurait pas informé le public afin d'éviter toute panique inutile.
Par ailleurs il faut rappeler que d'un point de vue eschatologique, le texte de l'Apocalypse cite un passage qui pourrait correspondre à la chute d'un tel astéroïde :
Chap 9 verset 1 : Le cinquième ange sonna de la trompette. Et je vis une étoile qui était tombée du ciel sur la terre. La clef du puits de l'abîme lui fut donnée,
Après l'apocalypse maya et l'élection du dernier pape, l'astéroïde 2012 DA14 ne pouvait mieux tomber (sans jeu de mots) heureusement le texte précise qu'il s'agit de la cinquième trompette donc en principe ce n'est pas pour tout de suite.

La bonne nouvelle maintenant, c'est que si ce caillou tombe non loin de chez vous (à plus de 200 km sinon c'est pas la peine vous seriez mort), il faudra vous dépêcher d'aller à l'endroit de l'impact armé d'une pelle pour recueillir des fragments. En effet, les astéroïdes et les météorites sont extrêmement riches en minerais tels que l'or voire même le platine. En vérité, et cela peu de gens le savent,  l'or que l'on trouve à la surface de la Terre a pour origine l'espace, plus exactement les supernovas. Donc ce soir, au lieu de faire comme les gaulois qui avaient peur que le ciel leur tombe sur la tête, dites vous bien qu'il existe une chance non négligeable de mettre la main sur un véritable trésor. Et même sans minerais précieux, un bout de météorite peut rapporter pas mal d'argent. 
 

De ce point de vue, on comprend mieux pourquoi aujourd'hui dans l'Oural les autorités ont demandé aux gens de rester chez eux sous peine de contamination radioactive ou extraterrestre (!).
Cerise sur le gâteau : la force de l'impact est telle que des diamants peuvent se créer par compression du carbone !

Aujourd'hui mais également  dans un futur proche, les pluies de météorites et les chutes d'astéroïdes offrent de gigantesques opportunités à ceux qui sauront les saisir.


La présence de l'or sur Terre serait due à un bombardement de météorites

gold glitter
C'est peut-être grâce à un bombardement de météorites survenu voici environ 4 milliards d'années que l'or, le platine et d'autres métaux précieux sont accessibles, relève une étude de l'université de Bristol publiéeNature. Si ces métaux précieux restent très rares à la surface de la Terre, ils devraient l'être plus encore d'après ce que l'on sait des conditions dans lesquelles notre planète s'est formée, il y a environ 4,5 milliards d'années.

Alors que les composants de la Terre étaient encore en train de s'agréger, de formidables collisions avec des corps célestes gigantesques — de la taille de la Lune à celle de Mars — ont entraîné un dégagement de chaleur tel que les éléments chimiques ont fondu. Dans l'océan de magma ainsi créé, le fer en fusion s'est séparé des silicates (minéraux qui composent aujourd'hui 97 % de la croûte terrestre) et a plongé vers le centre de la Terre. Or les métaux précieux sont puissamment attirés par le fer à l'état liquide. Ces éléments "sidérophiles" ont donc suivi le fer liquide vers le cœur de notre planète, désertant l'écorce terrestre.

CONCENTRATION EN MÉTAUX PRÉCIEUX DANS LE MANTEAU TERRESTRE
Un trésor inaccessible repose depuis lors sous nos pieds à plus de 3 000 km de profondeur : de quoi "plaquer" notre planète d'une feuille d'or de quatre mètres d'épaisseur! Malgré cela, la concentration en métaux précieux dans le manteau terrestre reste dix à mille fois plus élevée qu'elle ne le devrait. Certains scientifiques ont avancé que l'attirance des sidérophiles pour le fer avait diminué une fois soumise aux pressions et températures intenses du fond des océans de magma. Cette théorie fonctionne pour certains de ces éléments, mais pas pour d'autres.

Des chercheurs ont alors proposé une autre explication, celle d'un "bombardement tardif" (voici 3,8 à 4 milliards d'années) par d'autres météorites, bien plus petites, qui auraient ajouté 0,5 % à 1 % de matériaux supplémentaires à notre planète. Mais le fer liquide ayant déjà migré au cœur du globe, l'or et ses cousins sidérophiles n'auraient pas succombé à leur attirance et seraient donc restés près de la surface, raison pour laquelle nous pouvons les trouver dans les mines. Une explication plausible et séduisante mais qui reste difficile à confirmer 
http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/09/08/la-presence-de-l-or-sur-terre-serait-due-a-un-bombardement-de-meteorites_1569206_3244.html

 

•(❣)•gℓαℳ⚬я⚬uѕ g⚬ℓ∂•(❣)•

Tag(s) : #CIEL et ESPACE

Partager cet article