Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Pour faire taire leurs opposants, les sionistes invoquent systématiquement "le retour de la bête immonde aux relents nauséabonds qui rappelle les heures les plus sombres de l'Histoire". Cela à l'air absurde au premier abord mais combinée à des cris hystériques et déclinée sous diverses variantes cette formule a néanmoins le mérite de fonctionner et aujourd'hui, les sionistes se croient tellement intouchables qu'ils baissent le masque et n'hésitent plus à dévoiler publiquement le fond de leur pensée.

L'offensive sur Gaza est injustifiable sur le plan militaire et donne une mauvaise image des  israéliens et d'ailleurs aujourd'hui le monde entier manifeste contre Israël.

En vérité, à l'instar des autres objectifs du NOM, cette campagne d'agression obéit à une logique typiquement occulte qu'il serait trop long d'expliciter dans le cadre de cet article.

Néanmoins, cette offensive, qui n'est rien d'autre qu'un vaste crime de guerre, est l'occasion de mesurer à quel point les sionistes (qu'ils soient juifs ou non) semblent habités par des abîmes de noirceur.

Nous sommes en mesure de tirer divers enseignements qui confirmeront ce que l'observateur avisé de l'Histoire sait déjà, à savoir notamment que la psychopathie n'est pas le seul fait d'une minorité d'individus mais qu'en certaines occasions, elle peut concerner la majorité d'une population donnée.

Sur le plan spirituel, l'offensive sur Gaza atteste que le Mal n'est pas une notion abstraite mais qu'il se manifeste sous diverses formes concrètes. Nous pouvons observer que de manière systématique ces diverses métastases portent la marque de l'inversion accusatoire.

Tout est inversé dans la situation que nous proposent les maîtres du discours, les israéliens passent pour des victimes et les palestiniens pour des bourreaux,  peu importe si les faits et le bon sens démontrent l'inverse, les médias créent une réalité alternative et s'en servent pour leurrer le public.

Si la propagande médiatique ne date pas d'hier, nous assistons aujourd'hui à des prises de positions dignes du Dr Folamour. Sous de vagues prétextes de sécurité ou simplement pour permettre un meilleur bien être, certains n'hésitent pas à appeler à l'extermination de civils, hommes, femmes et enfants.

Jour après jour, des forces obscures gagnent du terrain et à ce rythme il ne faudra pas attendre longtemps l'installation du règne de ce que Réné Guénon appelait la "contre-initiation". Les écritures nous enseignent que lorsque cette abomination sera érigée en lieu saint (Jerusalem), il ne faudra pas attendre longtemps avant de voir la destruction du monde tel que nous le connaissons.


Le sioniste Jacques Kupfer veut faire raser Gaza sous les bombes !

Jacques Kupfer est membre de l’Organisation sioniste mondiale et du Bétar et co-président du Likoud Mondial. Le 15 Juillet dernier, invoquant les exemples d'Hiroshima et de Dresde, il a produit ce texte qui appelle au massacre des 1.7 millions de palestiniens vivants dans la bande de Gaza. Rien que ça !

Dans cette bande de Gaza où sont distribuées des friandises pour célébrer un drame en Israël, où les enfants sont éduqués dans la haine la plus féroce par des maîtres musulmans fanatiques, où les programmes télévisés exaltant le meurtre des Juifs, où la population a voté unanimement pour le Hamas, où les défilés militaires sont quotidiens avec des volontaires pour devenir « martyrs », je ne vois pas de « civils innocents » mais des ennemis à éliminer....
...Si je dois choisir entre le fait de détruire tous les missiles et de laisser vivant ceux qui les envoient, je préfère que les missiles rouillent sur place mais qu’il n’y ait plus personne pour les manier.
Lorsque les alliés ont voulu mettre un terme à la guerre contre l’Allemagne nazie, ils ont détruit la ville de Dresde. À juste titre. Lorsque les États-Unis ont voulu mettre un terme à la guerre contre le Japon ils ont détruit Hiroshima et Nagasaki en lançant la bombe atomique. À juste titre. Si nous voulons mettre un terme à la guerre, nous devons raser Gaza.
Gaza doit devenir un champ de ruines d’où ne peuvent sortir que des gémissements.
...Nous sommes en guerre contre des barbares et nous devons parler un langage qu’ils comprennent.
Un T-shirt publicitaire résume fort bien la pensée populaire : « Seul D.ieu peut pardonner aux terroristes. Notre mission est de permettre le rendez-vous ! » Notre capacité à effectuer des frappes chirurgicales est certainement la meilleure du monde. Certainement davantage que celle des avions alliés exécutant les invités d’un mariage en Afghanistan, des hôpitaux en Serbie ou des emplacements civils à Tripoli.
Mais le problème aujourd’hui n’est plus celui d’une opération chirurgicale mais d’une ablation totale.
Nous payons le prix de notre retrait malheureux de nos soldats de la bande de Gaza, la destruction des maisons juives et de nos synagogues, Nous sommes en guerre contre un État nazi soutenu par sa population et par une idéologie islamiste criminelle.
La condamnation des Nations unies, les cris des gauchistes dans le monde seront les mêmes. Ils montrent les photos truquées de nos destructions, autant en faire de vraies !
...Pour chaque larme d’un enfant juif obligé encore aujourd’hui de rentrer dans un abri, l’ennemi doit payer le prix du sang.
Si l’opération terrestre est complexe à exécuter et si la vie d’un seul soldat juif devait être mise en danger alors c’est à l’armée de l’air de raser Gaza. Si cela ne sera pas fait maintenant, nous aurons à tout recommencer une quatrième fois.
Que Gaza devienne un site archéologique.



http://www.europe-israel.org/2014/07/ca-suffit-par-jacques-kupfer-betar/


Le vice président de la Knesset demande de couper l’électricté aux malades dialysés de Gaza !


« Le sang des patients dialysés à Gaza n’est pas plus rouge que celui de nos soldats qui vont, à Dieu ne plaise, devoir entrer [à Gaza], » a déclaré Moshe Feiglin, le vice-président du parlement isrélien mercredi.


« J’en appelle donc au premier ministre que nous soutenons tous e, cette heure difficile, avant d’envoyer les soldats de l’armée israélienne à Gaza, nous devrions tout simplement leur couper l’électricité, » a-t-il ajouté.


Feiglin a fait ce plaidoyer en faveur de crimes de guerre – qu’on peut entendre sur la vidéo ci-dessus – pendant une session dont il a expulsé trois députés palestiniens pour avoir critiqué le bombardement à grande échelle de Gaza par Israël, qui a coûté la vie à plus d’une centaine de Palestiniens depuis lundi.


Membre du Likoud, le parti du premier ministre israélien, Feiglin milite depuis longtemps dans des organisations juives extrémistes qui veulent remplacer la mosquée al Aqasa à Jérusalem occupée ppar un « troisième Temple » juif.

http://mounadil.wordpress.com/2014/07/12/a-cote-des-amis-de-francois-hollande-les-nazis-etaient-des-enfants-de-choeur-lisez-plutot/


Pour une députée israelienne, les méres de tous les palestiniens doivent mourir  !

Ayelet Shaked représente le Foyer Juif, un parti d’extrême droite à la Knesset. Lundi dernier, elle écrivit ceci sur sa page facebook :

 


« Derrière chaque terroriste se tient des douzaines d’hommes et de femmes, sans qui leur engagement dans le terrorisme ne serait pas possible. Ils sont tous des ennemis combattants et leur sang devrait être sur eux. Maintenant, cela concerne également les mères des martyrs, qui les envoient en enfer avec des fleurs et des baisers. Elles devraient suivre leurs enfants, rien ne serait plus juste. Elles devraient partir, tout comme des maisons dans lesquelles elles élèvent les serpents. Sinon, davantage de petits serpents seront élevés ici. »
Une semaine auparavant, juste avant que le garçon de 17ans Mohammed Abu Khudair fût torturé et brûlé vif, Shaked écrivit :
« Ce n’est pas une guerre contre la terreur, ni une guerre contre l’extrémisme, ni une guerre contre l’Autorité Palestinienne. La réalité est qu’il s’agit d’une guerre entre deux peuples. Qui est l’ennemi ? Le peuple palestinien. Pourquoi ? Demandez-leur, ils ont commencé. »

http://www.agenceinfolibre.fr/suis-point-bruler-mon-passeport-israelien/



Un politicien israelien déclare que les bombardements de Gaza sont "bienveillants"

Elazar Stern, un ancien général et membre du parti Hatnuah, il insiste sur le caractère bienveillant du bombardement de Gaza par Israël. On est en droit de douter que les familles qui recherchent leurs proches parmi les morceaux de corps déchiquetés soient du même avis.
 
« Quand nous tirons sur une maison à Gaza, c’est aussi afin que les Gazaouis puissent avoir une vie meilleure, » dit-il.
« Je vous dis que les missiles que nous tirons dans Gaza n’ont pas seulement pour but de sauver des vies à Tel Aviv et à Ashkelon mais aussi de sauver des vies à Gaza, » ajoute-t-il.


http://mounadil.wordpress.com/2014/07/12/a-cote-des-amis-de-francois-hollande-les-nazis-etaient-des-enfants-de-choeur-lisez-plutot/



Un universitaire israélien déclare qu'il faut violer les mères et les sœurs des combattants palestiniens

Le Dr. Mordechai Kedar professeur de littérature arabe à   l'université de Bar-Ilan a déclaré que le fait de violer les mères et les soeurs des combattants palestiniens les dissuaderait de lancer des attaques contre Israel.

"La seule chose qui pourrait dissuader un kamikaze à la bombe serait de savoir que si elles venaient à être capturées, leurs mères et leurs sœurs seraient violées" a t'il déclaré à une radio israélienne.

Mordechai Kedar est un expert spécialiste de la population palestinienne et des groupes islamistes et il a servi 25 ans au sein des services de renseignements militaires.


http://www.alternativenews.org/english/index.php/politics/israeli-sosaciety/8314-israeli-academic-raping-palestinian-women-for-deterrence



Terminons sur une mince note d'espoir, une journaliste traite de racaille des colons qui étaient venus applaudir le bombardement sur Gaza et qui l'on menacé de représailles. Sa présence a été jugée indésirable sur le sol israélien et elle a été mutée à Moscou.

 

ISRAEL : Un pique-nique pour admirer les bombardements sur Gaza

 






Tag(s) : #CONFLICTS DANS LE MONDE

Partager cet article