Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Le siège de Charlie Hebdo détruit par un incendie

Publié par Brujitafr sur 2 Novembre 2011, 08:37am

Catégories : #AIR DU TEMPS

   

 

Par LEXPRESS.fr, publié le 02/11/2011 à 07:23, mis à jour à 08:15

 

Le siège de Charlie Hebdo détruit par un incendie

Capture d'écran du site Internet de Charlie Hebdo, piraté ce mercredi matin.

Charliehebdo.fr

 

L'hebdomadaire satirique, qui sort un numéro spécial "Charia Hebdo" ce mercredi, a vu sa rédaction détruite, vraisemblablement par un cocktail molotov. Son site Internet a également été piraté.

La rédaction du journal satirique Charlie Hebdo, qui publie ce mercredi un numéro spécial après les élections en Tunisie, a été détruite dans la nuit de mardi à mercredi par un incendie criminel, a-t-on appris mercredi de source policière, parlant d'un jet de "cocktail molotov".

L'incendie, qui s'est déclenché "aux alentours de 01H00 du matin" au 62 boulevard Davout (XXe arrondissement), est "maîtrisé et n'a fait aucun blessé", a-t-on indiqué de source policière. "Il n'y a pas d'interpellation", a-t-on ajouté, tout en évoquant un jet de "cocktail molotov" pour expliquer l'origine de l'incendie. "L'enquête devra le confirmer", a-t-on toutefois souligné. Les locaux de Charlie Hebdo du boulebard Davout abritent notamment la rédaction, le service de fabrication des maquettes, des bureaux et des stocks merchandising.

Autre capture d'écran du site de Charlie Hebdo.

Autre capture d'écran du site de Charlie Hebdo.

Capture d'écran envoyée à LEXPRESS.fr par l'internaute Malory

Selon le médecin urgentiste et chroniqueur Patrick Pelloux, le cocktail molotov aurait été lancé "sur la devanture et aurait mis le feu au système informatique". Le journal, rebaptisé pour l'occasion Charia Hebdo, a décidé de faire de Mahomet le "rédacteur en chef" de son numéro de ce mercredi, afin de "fêter la victoire" du parti islamiste Ennahda en Tunisie. Pour lui, l'incendie est directement "lié" à la publication de ce mercredi. "Sur Twitter, sur Facebook, on a reçu pas mal de lettres de protestation, de menaces, d'insultes", que la direction du journal s'apprêtait à transmettre à la police, a-t-il expliqué. Le site Internet du journal a également été piraté.

Caricatures de Mahomet

Le journal avait déjà reçu des menaces lors de la publication des caricatures de Mahomet en 2006, mais le numéro de ce mercredi "n'a pas la même portée, c'est plus déconnant qu'autre chose", et seule la couverture avait été diffusée au moment de l'incendie, "pas le contenu" du journal, souligne encore Patrick Pelloux. La police judiciaire de Paris a été saisie de l'enquête.

"Je condamne bien sûr, vous savez que l'église catholique a eu aussi son site qui a été piraté pendant le week-end?", a déclaré Christine Boutin sur i-Télé. Cet acte "manifeste un symptôme de violence", a-t-elle souligné, faisant valoir que "la liberté de la presse et d'expression sont importantes pour notre pays".

Commenter cet article

surmely alain 02/11/2011 17:55



LES POLITICARDS FRANÇAIS ONT DEJA FAIT LEUR CHOIX : OUI A LA LOI DIVINE, NON A LA LAICITE


 


Il serait peut-être temps que l’opinion comprenne que les gens qui se permettent de commettre de tels actes-jusqu’à des incendies
criminels-sont les pires ennemis des libertés individuelles et publiques,c’est-à-dire de la démocratie,et bénéficient,qui plus est,d’une grande complaisance de la part des pouvoirs publics en
France.Il serait temps de regarder enfin la réalité en face :du théâtre de la Ville à Paris capitale de la culture des arts et des lettres au siège de Charlie Hebdo en passant par nombre
d’établissements scolaires en France les fascistes nouvelle génération ont les coudées franches pour proférer à leur guise des menaces de mort, commettre des actes criminels et autres atteintes
graves aux libertés car ils savent fort bien que l’Etat français préfère harceler celles et ceux qui souvent avec courage défendent les DROITS HUMAINS abandonnés depuis belle lurette par les
politicards français.Regardez-la bien en face votre France :toutes celles et tous ceux qui font vivre,à contre courant,les libertés individuelles et publiques sont méprisés par l’Etat
français toujours prompt à couvrir les pires ennemis de la démocratie.Au point que la laïcité est quasiment devenue un gros mot,une injure pour les politicards défendant les « libertés
religieuses »avec une opiniâtreté qui défie l’entendement.Regardez votre France avec lucidité non de non :en Tunisie les locaux d’une chaîne de télévision a été la cible de dégradations
tandis qu’en France….le siège d’un grand journal hebdomadaire a été INCENDIE en toute liberté !!!Où sont passés les politicards qui n’ont de cesse d’accabler de leurs injures et sarcasmes
les militants des droits de l’homme,de traiter comme des parias celles et ceux qui éclairent un peu leur lanterne privée de toute Lumière.Lors de l’émission Mots croisés diffusée récemment sur
France 2 la condescendance des politicards(dont l’identité de vue était confondante)à l’égard de vaillantes militantes des droits humains des deux côtés de la Méditerranée faisait froid dans le
dos.Les politicards français ont armé et soutenu avec un appui logistique faramineux des anciens d’al-qaïda Maghreb islamique(aqmi)en Libye et ont abandonné les humanitaires,les militants des
droits de l’homme,les courageux et éclairés citoyens qui oeuvrent très concrètement pour la démocratie dans la bande sahélo-saharienne mais aussi….en France !.Derrière les habituelles
protestations de façade des politicards français il y a toujours la même lâcheté qui consiste à charger les tenants de la laïcité,des droits de l’homme(appelés avec mépris
« droitsdel’hommisme » par l’obscur Luc Ferry)et épargner voire soutenir les tenants de la charia et de l’obscurantisme.Un livre au moins a été écrit sur ces faits dissimulés,intitulé
« Les territoires perdus de la République »(Ed. Mille et Une Nuits,2002).La vérité sans fard est bien plus cruelle et dérangeante que l’image d’Epinal d’une « France des droits de
l’homme » diffusée partout à jets continus.L’Etat Français est devenu une puissance collaborant de facto avec les ennemis de la démocratie ce que les révolutions du monde arabe ont révélé au
grand jour avec fracas !Les obscurantistes en liberté peuvent donc poursuivre leur « œuvre » en toute liberté en France en sachant qu’ils ne risquent guère d’être inquiétés.Dans ce
même pays où Robespierre affirma jadis « Pas de liberté pour les ennemis de la liberté » la Révolution est bien terminée.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<