Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D’après The Extinction Protocol

Les experts en débris spatiaux de la NASA ont affiné leurs prévisions pour le retour sur la Terre du satellite de 6,5 tonnes,qui est prévu de tomber un jour plus tôt que prévu. L’agence spatiale américaine prévoit son retour autour du 23 septembre.

Le vaisseau défunt de la taille d’un bus, le satellite UARS, a été lancé en 1991 et mis hors service en 2005 après avoir accompli sa mission. On attendait son retour à un moment quelconque de cette année, les experts prévoyaient une fenêtre d’une semaine entre fin septembre et début octobre, puis ont raccourci la date pour la dernière semaine de septembre. »Son retour est attendu le 23 septembre, plus ou moins un jour. Sa rentrée est plus rapide en raison d’une forte activité solaire depuis le début de la semaine », a écrit un officiel de la NASA dans une mise à jour d’aujourd’hui 16 septembre.

La projection est un jour plus tôt que prévu précédemment. Les éruptions solaires peuvent créer un effet anormal sur les satellites qui se trouvent dans l’espace par un échauffement de l’atmosphère terrestre entraînant son expansion. Les experts attendent la rentrée d’UARS dans une région quelque part entre les latitudes du nord Canada et le sud de l’Amérique du sud, ce qui laisse ouvert un vaste secteur du monde comme lieu possible de rentrée.

75% de la surface terrestre est recouverte d’eau, ce qui rend un amerrissage probable dans l’océan. Les équipes de la NASA et de l’Air Force surveillent de près la chute du satellite, mais ne seront capables de définir la zone de son crash à 10.000 km près que deux heures avant sa rentrée.

Jeudi, le satellite UARS volait sur une orbite comprise entre 230 et 255 km au-dessus de la Terre. L’orbite diminue tous les jours. La NASA a informé le public de ne pas toucher aux débris qui pourraient atteindre la surface en cas de découverte.

par Hélios du Bistro Bar Blog

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article