Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Par : Plateforme des ONG françaises pour la Palestine

alt

Une délégation officielle du Parti socialiste doit se rendre en Israël et dans les territoires occupés palestiniens du 19 au 22 février 2012. Au programme, rencontre avec trois officiels israéliens poursuivis pour crimes de guerre ou crimes contre l’humanité.

La Plateforme des ONG françaises pour la Palestine découvre avec stupeur le programme d’une délégation du Parti socialiste (PS), conduite par Jean Christophe Cambadélis, prévue du 19 au 22 février 2012 en Israël et dans les territoires occupés palestiniens.

Comment justifier, sur un programme de trois jours (selon sa première version), qu’une seule visite « symbolique » à Ramallah de quelques heures et qu’une « visite de la vieille ville » de Jérusalem soient prévues ? Alors même que les diplomates européens en poste dans les Territoires palestiniens viennent de publier deux rapports accablants sur la politique israélienne d’occupation dans l’Est de Jérusalem et dans la « zone C » de la Cisjordanie.

Comment expliquer qu’une telle délégation soit accueillie par des hôtes israéliens tels MM. Moshé Yaalon et Shaul Mofaz, tous deux poursuivis dans des pays européens et en Nouvelle Zélande pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité pour le dernier. Le programme de la délégation annonce aussi un « tour en hélicoptère et approche géostratégique des frontières d'Israël. Tour mené par le Général Michael Herzog », lui aussi poursuivi en Espagne comme M. Yaalon pour crimes de guerre suite à l’opération menée en 2002 contre l’ancien chef de l’aile militaire du Hamas qui avait causé la mort de 14 civils et fait 150 blessés.

Le 14 juin 2011, le bureau national du Parti Socialiste appelait « la France et l’Europe à reconnaître l’Etat palestinien pour avancer vers la paix et la réconciliation entre les peuples israéliens et palestiniens ». Le PS ne peut approuver le programme de cette délégation, qui contraste avec certaines positions du parti sur le conflit israélo-palestinien et cautionne l’occupation israélienne des Territoires palestiniens.

La Plateforme des ONG françaises pour la Palestine demande des précisions sur ce voyage, si son contenu est confirmé, nous en demandons l’annulation. Nous insistons enfin sur la nécessité d’introduire dans les visites des prochaines délégations du parti des rencontres avec les acteurs des deux sociétés civiles, palestinienne et israélienne.

www.plateforme-palestine.org

Source: via Afrique-Asie.fr

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article