Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


2 500 ouvrages pédo-pornographiques chez weltbild


 

media_xl_4041171.jpg

 

Chers lecteurs,

 

Je sais combien vous êtes attentifs aux informations de ce blog. Je vous demande aujourd’hui une attention soutenue car nous entrons dans une zone de grandes tribulations.

Je vous indiquais récemment comment l’agence allemande ADVENIAT et l’évêque Frantz Josef Overbeck avaient circonvenus le pape Benoît XVI en obtenant de lui une bénédiction alors même qu’ils financent la théologie de la libération… ce qui ne dérange personne dans le catholicisme allemand.

Aujourd’hui c’est pire ! Nous devons ces informations à nos amis de Life Site News du 31 octobre (German Bishops caught in massive porn scandal - why didn’t they listen to the faithful?). (+ suite de l'affaire le 2 novembre "German bishops’ company: Its not porn, just erotica, so we’re suing the ‘slanderers’")

L’épiscopat allemand vient d’être convaincu de posséder à 100% une maison d’édition qui édite 2500 titres pornographiques et des livres qui offensent les principes de notre religion. Weltbild (Images du monde) vend des livres qui font la promotion dusatanisme, de l’occultisme, de l’ésotérisme et d’autres encore qui font de la propagande pour l’athéisme. Le chiffre d’affaire annuel est de 1,7 milliard de dollars.

Les évêques allemands possèdent également à hauteur de 50% une autre compagnie « VER-lagsgruppe Droemer Knaur » qui éditent des romans pornographiques.

Mais le pire si j’ose dire, n’est pas là !

Depuis dix ans des laïcs catholiques ont averti et publié en dénonçant preuves à l’appui ces abominations, notamment Gabriele KUBY et Bernhard Mueller.

Chaque évêque concerné a reçu en 2008 en dossier de 70 pages !

B. Mueller résume la situation : »Prêche la chasteté et vend de la pornographie ».

L’évêque de Munich et d’autres avec lui a répondu à G. Kuby ; leur réponse étaient arrogante et malveillante.

Une fois encore un épiscopat entier refuse la vérité jusqu’au scandale. Nous autres, pauvres informateurs catholiques, des évêques nous traînent dans la boue, nous méprisent refusent de nous entendre ou nous jettent dehors.

Le dernier exemple de ces pratiques épiscopales vient du Canada. Le nouveau président de la Conférence épiscopale canadienne a balayé d’un revers de main les accusations cent fois prouvées du financement de groupes pro-avortement par l’agence Paix &Développementet a demandé aux fidèles de faire confiance aux évêques !

Dans le même temps non seulement ils ont refusé l’accréditation du représentant de Life Site News à l’Assemblée épiscopale, alors que les médias de toutes obédiences sont accueillis, mais ils ont enjoint à leur service de ne pas prévenir LSN de ce refus (car les autres années il était admis), si bien que le responsable de LSN est venu pour être refoulé !

On le voit les silences épiscopaux ne sont pas que français. Ce n’est pas une consolation. Nous ne crions pas au complot international. Nous constatons le grand scandale des silences épiscopaux !

Les fidèles sont tenus dans l’ignorance complète sur ce qui se passe réellement dans leurs Eglises respectives.

Avec une arrogance sans nom, des évêques, pas seulement ceux du Canada, d’Allemagne ou de France mais aussi ceux d’Irlande et du Royaume Uni, de Belgique et de Suisse, refusent de dire la vérité sur les pratiques des agences soi-disant catholiques qui indirectement sèment la mort dans le monde.

Les évêques charlatans qui exploitent la foi et la générosité des fidèles, n’ont pas de mots assez durs, (voir le cardinal archevêque de Paris), pour stigmatiser les jeunes qui défendent l’honneur du Christ pendant qu’ils cachent les abominations du CCFD, d’Adveniat, de Misereor ou de Trocaire !

4 Il est clair que nous allons redoubler d’attention pour savoir qui sont véritablement les évêques nommés.

Il est en effet facile de connaître ce que les impétrants ont suivi comme études dans des établissements civils : écoles diverses de commerce, d’ingénieurs ou autres. On connaît aussi dans quelles conditions certains on fait leur service militaire.


Il y a des diplômes, des registres.

Mais pour ce qui concerne les études ecclésiastiques ou les écrits des impétrants on ne sait rien. Certain enseigne la liturgie dans un séminaire avec une vague teinture de connaissance. Un autre est déclaré professeur de séminaire qui enseigne sans avoir aucun grade universitaire. Certains sont sensés avoir suivi des études supérieures mais on ne sait pas s‘ils étaient auditeurs libres ou de vrais étudiants avec examens. Il semble que ça change, mais ceux qui sont en âge d’être évêque d’où sortent-ils ? Il ne suffit pas d’avoir été volontaire dans le tiers-monde pour faire un prêtre !

 

Source


 

 

German Bishops caught in massive porn scandal - why didn’t they listen to the faithful ?

 

 

 

COLOGNE, October 31, 2011 (LifeSiteNews.com) - After ten years of being internally warned by faithful Catholics, including in a 70-page dossier sent to all of Germany’s main bishops, the scandal of the German bishops’ ownership of a publishing company that sells a large volume of porn has hit the mainstream media.

Pur magazine cover story on the scandal

Last week the mainstream media outed the fact that the German bishops are 100% owners of one of the most profitable book companies in Germany. The huge company, in addition to offering many religious and other ethical books and items, also peddles 2500 porn titles and additional books highly offensive to Christian principles.

A spokesman for the bishops promised immediate corrective action. However, the false pretense of ignorance about the situation has only served to add to the scandal, especially for faithful Catholics who were treated with silence and even disdain when they repeatedly attempted for years to bring the scandal to an end out of public view.

WELTBILD, is the second largest bookselling company in Germany. It is wholly owned by the German bishops and has a $1.7 billion annual turnover. Its 2,500 porn titles (with covers too sexually explicit to reproduce) include perverse sexual fantasy of every type. WELTBILD also sells books promoting Satanism, the occult, esoterism, and anti-Christian atheist propaganda.

More than that, the bishops are also 50% owners in another company - Ver-lagsgruppe Droemer Knaur - which actually produces the pornographic novels.

German Catholic author Gabriele Kuby, who has for years pointed out to bishops various shortcomings in the Catholic Church in her nation, said that the worst thing about the current public scandal is the hypocrisy. Each of the affected bishops received 70 pages of documentation in 2008 detailing the fact that the publishing company was selling the pornographic titles, Kuby told LifeSiteNews. She noted that most bishops ignored the communications, not even bothering to reply. The Archdiocese of Munich did reply, said Kuby, but she says their response was “arrogant and spiteful.”

In reaction to questioning from the mainstream press, church officials claimed it was a filtering problem which resulted in the oversight, adding that the matter will be dealt with.

Another faithful Catholic, Bernhard Mueller, the editor-in-chief of the Catholic magazine PUR, was himself involved in trying to have the bishops resolve the scandal internally. Now, PUR’s front page story covering the current state of affairs is titled “Bishops as porn producers.”

In his coverage of the now-public scandal, Mueller describes the 10-year-long attempt to convince the bishops to take action on the matter. He concludes: “But over the years, all internal efforts to bring the scandal have come to nothing.”

The reaction from the public, as can be seen in reader comments beneath the mainstream media reports, has been to ridicule the Catholic Church. Mueller summed up the public view succinctly with the phrase: “Preach chastity and sell pornography.”

source: Wikistrike

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article