Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accord sur la Grèce : l'endettement de la France augmentera de 15 milliards d'ici 2014

 


Le Premier ministre François Fillon à Abidjan le 15 juillet 2011
© AFP/Archives Issouf Sanogo

Le nouveau plan d'aide européen à la Grèce entraînera une hausse de l'endettement de la France d'environ 15 milliards d'euros d'ici 2014, a déclaré vendredi le Premier ministre français François Fillon, en présentant cela comme une "conséquence indirecte" de l'accord.

"Ces décisions n'ont pas de coût direct pour nos finances publiques", a assuré le Premier ministre, à l'issue d'une réunion à Matignon avec les principaux responsables du Parlement sur les suites du sommet de la zone euro tenu jeudi à Bruxelles.

"Elles ont un coût indirect puisque nous allons participer à travers des garanties apportées sur les prêts qui seront consentis par le fonds de stabilité européen à la Grèce", a-t-il ajouté.

"Ceci aura donc une conséquence indirecte, c'est une augmentation d'ici 2014 de notre niveau d'endettement, compte-tenu de l'intégration des garanties, à hauteur d'environ 15 milliards d'euros", a-t-il enchaîné.

"On peut estimer à 15 milliards d'ici 2014 l'engagement français", a encore dit un peu plus tard le Premier ministre.

La dette publique de la France s'élevait à la fin du premier trimestre (dernier chiffre disponible) à 1.646,1 milliards d'euros, soit 84,5% du Produit intérieur brut (PIB).

François Fillon a estimé que l'accord conclu jeudi soir marquait "une étape absolument décisive dans l'histoire de la zone euro", et souligné le "rôle essentiel" du couple franco-allemand, "clé de la stabilité de la zone euro".

L'objectif de la France de ramener son déficit public en dessous de 3% du Produit intérieur brut (PIB) en 2013 "doit être atteint", a également indiqué le Premier ministre. "Les engagements que nous avons pris doivent être respectés", a-t-il ajouté.

AFP - Boursorama

 
Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article