Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

payer trop d'impôts

 

Metropolitan risque de créer la polémique avec son numéro du mois d’octobre. Le magazine de l’Eurostar a fait paraître une publicité incitant les Français qui estiment payer trop d'impôts en France à s’exiler outre-Manche.

 

EXIL FISCAL - Après le couac de la publicité anti-avortement dans le Nouvel Observateur, c’est au tour de Metropolitan, le très chic magazine de l’Eurostar, d’accepter dans ses colonnes une bien surprenante publicité.

Distribué dans le train à plus de 200.000 exemplaires, ce magazine vient de faire paraître dans son numéro d’octobre une publicité appelant tout simplement les Français à venir s’installer à Londres pour payer moins d’impôts.


Eurostar, filiale de la SNCF, entreprise publique

"En avez-vous assez de payer trop d’impôt en France? Le Royaume-Uni vous déroule le tapis rouge", peut-on lire page 78 dans le numéro d’octobre du titre qui s’adresse au 1 million de lecteurs-passagers de l’Eurostar.

Sans fioriture, à part la référence au polémique "tapis rouge" de David Cameron, sans aucune esthétique, cette publicité pour un expert-comptable français basé à Londres risque de ne pas être appréciée par le gouvernement français. Pour le message qu’elle véhicule bien sûr mais surtout parce que l’Eurostar est contrôlé à 55% par la SNCF qui est elle-même une entreprise publique!

"Paris valide les sujets pas les publicités"

Du côté de Metropolitan, si on ne cache sa gêne face à cette publicité, on rappelle que rédaction et publicité sont des départements bien séparés. Et de préciser que le magazine est entièrement réalisé par l’agence londonienne INK. "Paris a bien sûr un droit de regard sur le titre et il valide les sujets", précise au HuffPost Marie-Noëlle Bauer, sa rédactrice en chef.

Alors que la SNCF se refuse sèchement à tout commentaire, sa filiale reconnaît une erreur d’aiguillage. Cette publicité "a échappé à la validation des équipes marketing Eurostar", explique une porte-parole de la direction car sinon "nous ne l'aurions pas publiée".

Mauvaise nouvelle pour l’expert-comptable qui avait déjà prévu de repasser sa publicité dans le numéro de janvier.


La publicité en question :

 

magazine eurostar

 

SOURCE

 

Tag(s) : #VIE QUOTIDIENNE

Partager cet article