Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jour J - 9 avant le 23 Mars, cette fois les japonais sont sur leurs gardes et ils ont raison car ils sont en première ligne. Une alerte a été lancée pour un tsunami de 50 cm engendré par un séisme de 6,8 ( 100 fois moins puissant que celui du 11 Mars 2011 ), ce qui n'a rien d'inhabituel pour cette région.
L'article traduit donc une certaine appréhension.
Détail révélateur : La quasi totalité des réacteurs nucléaires sont désormais à l'arrêt.


Le Japon a mis en garde contre un risque de tsunami de 50 centimètres sur ses côtes du Nord-Est à la suite d'un séisme de magnitude 6,8 survenu au fond de l'océan Pacifique, mercredi 14 mars.

L'Agence météorologique japonaise a indiqué que la secousse s'était produite à 18 h 09 (10 h 09 à Paris) à 210 kilomètres des côtes d'Hokkaïdo et que son hypocentre était situé à une profondeur de 10 kilomètres seulement.

Selon l'agence, le tsunami pourrait atteindre les côtes des préfectures d'Aomori, d'Iwate et d'Hokkaïdo.

L'agence de presse Jiji a indiqué que les autorités d'Aomori et d'Iwate avaient conseillé aux résidents de plusieurs localités situées en bord de mer de se mettre en sécurité.

Le 11 mars 2011, un séisme de magnitude 9 s'était produit un peu plus au sud de cette région, provoquant un tsunami géant qui avait dévasté les villes et villages de la côte, faisant quelque 19 000 morts et disparus.

La chaîne de télévision publique NHK a précisé qu'aucune anomalie n'avait été constatée dans les deux centrales nucléaires situées le plus près de l'épicentre, à Onagawa (préfecture de Miyagi) et à Higashidori (préfecture d'Aomori). Les quatre réacteurs de ces centrales n'étaient pas en opération au moment du séisme, comme la quasi-totalité des unités nucléaires de l'archipel, un an après l'accident nucléaire de Fukushima qu'avait entraîné le tsunami géant du 11 mars 2011.
http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/03/14/le-japon-met-en-garde-contre-un-risque-de-tsunami-apres-un-seisme_1667832_3244.html
Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article