Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fukushima

 

On apprend que dans le cadre du soutien mondial à la suite de son dernier drame nucléaire, le Japon a finalement décidé de faire appel à des experts israéliens pour reconstruire Fukushima, ville que le séisme et le tsunami de l’an dernier a ravagé ; cette reconstruction étant placée sous le signe des technologies cleantech ou écotechnologies qui est un domaine florissant en Israël. 

« Les technologies vertes d’Israël ne cessent de s’introduire en Asie »

 

Il y a quelques jours, la société japonaise chargée de la reconstruction de la ville de Fukushima a envoyé une équipe en mission en Israël afin de chercher sur place experts et entrepreneurs désireux de s’investir dans le projet et plus précisément dans les domaines de la gestion durable des eaux et le recyclage des déchets.

 

Il faut signaler que les technologies vertes d’Israël ne cessent de s’introduire en Asie. La Chine et Israël collaborent  actuellement dans des projets d’énergie solaire, l’Inde pour sa part va bientôt conclure avec Israël d’importants  contrats dans les technologies agricoles innovantes, surtout sur les rives des innombrables fleuves indiens, comme le Gange : Un projet d’importance dans un pays de près d’un milliard et demi d’habitants.

 

Au mois de mai, douze jeunes créateurs d’entreprise japonais sont rentrés d’un séjour d’un an en Israël, ceci dans le cadre du programme d’échange d’étudiants organisé par le Centre Israël-Asie de Jérusalem destiné aux étudiants de divers pays asiatiques. Tout au long de l’année, ils ont étudié dans de prestigieuses universités israéliennes, préparant à la fois un diplôme en technologies agricoles et environnementales et  travaillant à temps partiel sur une plateforme internationale d’établissement de contacts (networking).

 

Rappelons que jusqu’à dernièrement, le Japon, superpuissance asiatique restait absente de ce programme. Il semble que des considérations politiques et les différences culturelles ont souvent freiné le développement de relations durables entre Israël et le Japon. Y est sans doute aussi pour quelque chose le fait que  le Japon importe 90 % de son énergie pétrolière des pays arabes et de l’OPEP, dont la plupart sont encore loin d’être amis avec Israël.

 

Il faut ajouter à cela la culture conservatrice japonaise, fondée sur le respect d’autrui, les traditions ancestrales et la soumission au supérieur hiérarchique, qui ne va pas toujours de pair avec l’éthique pionnière de la start-up israélienne qui elle, est téméraire, indépendante et faite de créativité et d’ingéniosité.

 

Mais les deux nations se positionnant à la pointe de la technologie mondiale, leurs liens  néanmoins se resserrent de plus en plus, engendrant de gros contrats. Le Professeur Kenneth Grossberg , Directeur du "Waseda Marketing Forum", organise actuellement une visite en Israël d’hommes d’affaire et d’étudiants japonais, entre autres de la prestigieuse Université Waseda de Tokyo. Ils visiteront tous les hauts lieux  de la Technologie de pointe en Israël. Pour Grossberg, “le Japon et Israël ont des différences  qui font d’eux des pays absolument complémentaires … ils sont exactement comme le yin et le yang”.

Fukushima Daiichi

 

 

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article