Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'explication est simple : Nous empoisonner pour mieux nous contrôler. Le fluor atrophie la glande pinéale siège du "troisième oeil.".


 Le fluor est un poison qui n’a sa place dans aucun métabolisme vivant. Or, il est banal dans les produits de l'industrie pharmaceutique.

Le fluor est un poison. Il n'a pas sa place dans le métabolisme humain, animal ou végétal. Il détruit les os et les dents, et fait des ravages dans toutes les structures du corps. Le fluor est l'un des éléments les plus répandus dans les remèdes pharmaceutiques.

La médecine moderne à base de médicaments compte sur le fluor. Les premiers symptômes d'intoxication ne sont en général pas reconnus, car ils sont ressentis communément. Il peut s'agir d'une salivation excessive, de nausées, vomissements, diarrhée et douleurs abdominales. On doit se demander combien de gens pensent avoir la grippe alors qu’ils souffrent en réalité d'un empoisonnement au fluor.

Ces symptômes sont insidieux, car ils peuvent indiquer le début de graves troubles métaboliques se terminant en maladies endocriniennes, du genre : hypocalcémie, hypomagnésémie [manque de magnésium, ndt], hyperkaliémie, hypoglycémie. Ces états peuvent avoir des répercussions dans tout l’organisme sous forme de troubles chroniques. Les déséquilibres subcliniques de tous ces éléments essentiels – calcium, magnésium, potassium et sucre – peuvent engendrer des dommages durables et permanents.

L’empoisonnement au fluor peut aussi entraîner des dommages neurologiques, dont des maux de tête, des tremblements, des spasmes, des contractions tétaniques, des réflexes hyperviolents, des convulsions et une faiblesse musculaire. En fin de compte, il provoque des troubles tératogènes : des malformations congénitales de la pire espèce.

En fait, c’est le fluor qui rend les dioxines si horribles. (Pour plus d'informations à propos de la dioxine en Zunie, avec une galerie de photos montrant les déformations que l’agent orange, son incarnation, a déchaîné au Viêt-nam, et ses effets sur les enfants en Angleterre, voyez ici.

L’implication cardio-vasculaire peut provoquer l'accentuation d’anomalies du rythme cardiaque pouvant entraîner la mort subite, des arythmies, un état de choc et l’arrêt cardiaque.

De nombreux médicaments ordinaires et infâmes contiennent du fluor : le Prozac, premier inhibiteur sélectif du recaptage de la sérotonine ; le Flonase, un décongestionnant ; le Lipitor et le Baycol, des réducteurs de cholestérol ; le Diflucan, une spécialité antifongique ; le Cipro, un antibiotique ; le Prevacid et le Propulsid, des antiacides... et ainsi de suite. La liste est longue.

L'ingestion d'un médicament contenant du fluor est chose risquée. Il se peut que vous pensez que des mises en garde particulières sont placées sur les médicaments préparés avec du fluor, mais rien ne l’indique.

Pour vous aider à vous protéger, voici la liste de la plupart des médicaments à base de fluor, classés en fonction de leur usage typique. La liste fournit les noms génériques. Laissez le pointeur planer un instant sur les termes soulignés précédés d’un point pour connaître les noms sous lesquels le médicament est vendu. Si le médicament a été retiré du marché, l'année de retrait est entre parenthèses.

Médicaments contenant du fluor

Anesthésiques

Desflurane
Droperidol
Enflurane
Flumazenil
Halophane
Isoflurane
Methoxyflurane
Midazolam
Sevoflurane

Antiacides

Lansoprazole
Cisapride (2000)

Anti-anxiété
Flurazapam
Halazepam
Hydroflumethiazide

Antibiotiques (Fluoroquinolones)
Ciprofloxacin
Penetrex
Flucloxacillin
Gatifloxacin
Gemifloxacin mesylate
Grepafloxacin HCI
Levofloxacin
Linezolid
Lomefloxacin
Moxifloxacin HCl
Norfloxacin
Sparfloxacin
Temafloxacin (1992)
Trovafloxacin mesylate

Antidépresseurs
Citalopram
Escitalopram
Prozac
Luvox
Paroxetine
Progabide
Antifongiques
Fluconazole
Flucytosine/Voriconazole

Antihistaminiques

Astemizole
Levocabastine (1999)

Hypolipidémiant (abaisseurs du Cholestérol)
Atorvastatin
Cerivastatin sodium (2003)
Ezetimibe
Fluvastatin sodium

Antimalarial
Halofantrine
Mefloquine

Antimétabolites (Chimothérapie)
Aprepitant
Fluorouracil

Coupe-faim
Dexfenfluramine (1997)
Fenfluramine HCl (1997)
Fenfluramine/Phentermine(1997)

Antipsychotiques
Fluphenazine HCI
Haloperidol
Trifluoperazine HCI

polyarthrite rhumatoïde
Celecoxib
Diflunisal
Flurbiprofen
Leflunomide
Sulindac

Stéroïdes
Amcinonide
Betamethosone diproprionate
Clobetasol
Clocortolone
Dexamethasone
Diflorasone
Dutasteride
Flumethasone Pivalate
Flunisolide
Fluocinolone Acetonide
Fluocinonide
Fluorometholone
Fluticasone propionate
Flurandrenolide
Hydroflumethiazide
Gaia Health Blog, Heidi Stevenson, 10 septembre 2012

Sources



Original : gaia-health.com/gaia-blog/2012-09-10/fluorine-poison-is-rampant-in-pharmaceuticals/
 
 Traduction copyleft de Pétrus Lombard

4 commentaires :

Jeannot Lapin a dit…

Il ne faut pas oublier la présence de ce poison dans la majorité des dentifrices, dans l'eau du robinet et dans certaines eaux minérales (cristalline par exemple).
Ici un article complémentaire:
http://www.aubonsens.fr/content/35-le-fluor
Pour les dentifrices, la gamme dentargile (Marque Cattier)n'en contient pas:
http://www.aubonsens.fr/beaute-et-soins/238-denfifrice-remineralisant-cattier.html

rune a dit…

Cette glande pinéale est aussi le système a la base de la régulation des hormones du sommeil a savoir la mélatonine. Et qu'en fait le fluor emmagasiné autour de la glande pinéale (du fait de son haut magnétisme) empéche non seulement le mécanisme du sommeil de s'effectuer facilement mais aussi empeche le 3e oeil de s'ouvrir. Quelqu'un a des infos ?
Apparement il existe un moyen de "détartrer" la grande pinéale, c'est a dire en évacuant le fluor.
L'huile de foie de raie serait un formidable détartrant. Malhereusement je n'en trouve pas en France.
Quelqu'un sait s'il existe un autre méthode ?

Rorschach a dit…

La méditation...

Misterto a dit…

Les sons a 936Hz.

http://www.youtube.com/watch?v=3h2mJnvRbZ8

Tag(s) : #SANTE

Partager cet article