Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le passage du cyclone Bejisa sur l'île de la Réunion jeudi a engendré la mort d'une personne et a fait seize blessés. L'oeil du cyclone est passé à proximité de la côte ouest de l'île, à une quinzaine de kilomètres environ.

 

L'alerte rouge déclenchée mercredi a été levée ce vendredi par la préfecture réunionnaise.


© Twitter Lionel Ghighi

 

Deux personnes ont été grièvement blessées en chutant d’un toit et d’une échelle, 14 ont été légèrement touchées. La plupart n’avaient pas respecté les consignes d’alerte rouge interdisant toute sortie, a indiqué la préfecture. Cette alerte a été levée à 9h locales (05H00 GMT). Selon les services météo locaux, les rafales de vent ont atteint par moment 151 km/h.

La tempête a provoqué d'important dégâts matériels, aux habitations ainsi qu'aux réseaux routier et électrique. Près de 167 000 foyers étaient privés d'électricité ce vendredi matin. "La situation reste très sensible", a annoncé le préfet de la Réunion Jean-Luc Marx. Aussi, environ 200 000 habitants, soit un quart de la population de l'île, ont subi des coupures d'eau selon la préfecture.

 

 

source


 

 

 

 

 

© afp.

 

Pour tout renseignement, la préfecture a mis en place une cellule d'information joignable par téléphone au 02 62 41 00 00.


 

Le puissant cyclone Bejisa a fait jeudi 15 blessés, dont deux graves, et d'importants dégâts sur l'île française de la Réunion dans l'Océan indien, selon un nouveau bilan des autorités de l'Etat.

 


Des vagues s'écrasant sur les côtes à la Réunion, à l'approche du cyclone Bejisa, le 1er janvier 2014. 


L'oeil du cyclone Bejisa est passé à proximité immédiate de l'île en fin d'après-midi, longeant la côte ouest, à une quinzaine de kilomètres au large pour se diriger vers le sud, provoquant des pluies abondantes et des rafales de vent extrêmement violentes, atteignant 151 km/h à Petite France (ouest), selon les services météo locaux.

Deux personnes ont été grièvement blessées en chutant d'un toit et d'une échelle, 13 ont été légèrement touchées. La plupart n'avaient pas respecté les consignes d'alerte rouge interdisant toute sortie.

 


Voir l'image sur Twitter

 

Des dizaines d'habitations en bois ont perdu leur toit ou ont été inondées par la montée des eaux.

Quelque 172.000 foyers étaient privés d'électricité à 20h00 locales (16H00 GMT), selon l'opérateur électrique EDF, suite à des ruptures de lignes. Près du quart de la population de l'île, soit environ 200.000 habitants, a subi des coupures d'eau, selon la préfecture.

Le réseau routier, jonché d'arbres déracinés, de fils électriques, de branchages ou submergé par les eaux, était impraticable dans de nombreuses communes, principalement dans l'ouest.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, "le cyclone va progressivement commencer de s'éloigner de la Réunion, poursuivant sa route vers les latitudes sud", a annoncé Météo-France, selon qui "le pire est passé".

L'alerte rouge avait été déclenchée à 10H00 à l'approche de Bejisa classé "cyclone tropical" par Météo-France et "cyclone tropical intense" par une station météo américaine.

 

 

A l'approche du passage du cyclone, La Réunion a été totalement coupée de l'extérieur, les aéroports et le port ayant été fermés. L'aéroport international Roland-Garros devrait rouvrir vendredi matin "si les conditions le permettent".

 

source

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article