Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le concept d'écologie de la nutrition

 

Qu'est-ce que l'écologie de la nutrition ?

Le terme d'écologie de la nutrition a été inventé en 1986 par un groupe de nutritionnistes de l'université de Giessen, en Allemagne. Il s'agit d'une science interdisciplinaire qui étudie les conséquences globales de nos modes alimenlité à plus ou moins long terme.

 

En effet, notre façon de nous nourrir impacte directement non seulement notre santé, mais également l'environnement, et a des répercussions sociales et économiques considérables.

L'écologie de la nutrition étudie l'ensemble de ces interactions dans une perspective systémique, c'est-à-dire en prenant en compte toutes les étapes du système alimentaire : production, récolte, conservation, stockage, transport, transformation, conditionnement, commercialisation, distribution, préparation, composition et consommation des aliments, ou encore élimination des déchets.

 

Pourquoi l'écologie de la nutrition ?

 

De nos jours, la nutrition en tant que discipline scientifique se cantonne principalement à l'étude des conséquences des aliments sur la santé. Les recommandations nutritionnelles reposent donc uniquement sur des considérations physiologiques et toxicologiques.

 

Pourtant, les conséquences de nos modes alimentaires actuels sont beaucoup plus complexes et il apparaît aujourd'hui nécessaire, dans une perspective de "développement durable", d'intégrer d'autres paramètres, comme la préservation de l'environnement ou le problème de la faim dans le monde, avant de formuler des recommandations nutritionnelles susceptibles d'influencer les comportements alimentaires des consommateurs.

En cela, l'écologie de la nutrition se veut être un outil permettant d'éclairer les acteurs de la nutrition, et notamment d'engager les décideurs à adopter des politiques publiques nutritionnelles cohérentes au regard des enjeux sous-jacents.

 

A l'heure actuelle, la nécessité d'adopter un point de vue plus global sur ces questions est confirmée de façon dramatique avec la crise alimentaire qui touche de nombreux pays en développement.

L'écologie de la nutrition a pour but une alimentation "durable" et la sécurité alimentaire mondiale. Pour atteindre ce but, il est nécessaire que les professionnels de la nutrition informent le public sur les principes de l'écologie de la nutrition. Des consommateurs informés et sensibilisés seront en effet davantage en mesure de peser les conséquences de leurs choix alimentaires et d'adopter ainsi des comportements responsables.

 

 
Les apports de l'écologie de la nutrition

 

De nos jours, le "développement durable" est défini comme un développement assurant la satisfaction des besoins des générations actuelles sans compromettre ceux des générations futures.
Du point de vue de la nutrition, le "développement durable" passe nécessairement par une répartition équitable des réserves alimentaires mondiales à travers des habitudes alimentaires écologiques et bonnes pour la santé. Sept critères apparaissent déterminants :

  • L'alimentation devrait être principalement d'origine végétale
  • L'alimentation devrait provenir d'une agriculture biologique
  • L'alimentation devrait être produite localement et en respectant le cycle des saisons
  • Les aliments devraient être les moins transformés possible
  • Les aliments devraient être emballés et/ou conditionnés écologiquement
  • Le commerce des denrées alimentaires devrait être équitable
  • Les aliments devraient être savoureux

 

Une des voies les plus efficaces pour atteindre les impératifs d'écologie de la nutrition, assurant une alimentation bénéfique pour la santé et "durable", est l'adoption d'un mode de vie végétarien.

 

 

Les recherches montrent en effet que les alimentations végétariennes sont favorables à la protection de l'environnement, à la réduction de la pollution et minimisent le processus de réchauffement climatique.

Le recours à des aliments régionaux, de saison, issus de l'agriculture biologique, peu transformés et emballés écologiquement, permet d'optimiser les bénéfices des alimentations végétariennes sur la santé et l'écologie. Les alimentations végétariennes reposant sur ces principes sont de plus socialement et économiquement acceptables.

 

L'explication des avantages écologiques et sociaux des alimentations végétariennes est assez simple :

 

> en moyenne, l'espace requis pour la production de protéines animales est 10 fois supérieur à celui requis pour la production de protéines végétales, conduisant à une déforestation massive.

> 40% de la production mondiale de céréales sert à nourrir les animaux d'élevage. Si ces céréales étaient utilisées pour nourrir directement des êtres humains, cela suffirait amplement à nourrir l'ensemble de toutes les personnes sous-alimentées de la planète !

> La consommation d'aliments d'origine animale est responsable du gaspillage, pour la production de ces aliments, de ressources considérables en énergie et en eau, du surpâturage et de la surpêche.

 

Pour aller plus loin :

 

En français : Conférence de Rajendra Pachauri, Président du Groupe Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat

 

 

 

 

 

 

Auteur : APSARes

Source : www.alimentation-responsable.com

Tag(s) : #SANTE

Partager cet article