Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les deux fiancés se sont mariés à la mairie de à Montpellier ce mercredi après-midi.

Vincent Autin et Bruno Boileau se sont dits oui à 29 mai 2013 à Montpellier. C'est le premier mariage de deux personnes du même sexe en France. Vincent Autin et Bruno Boileau se sont dits oui à 29 mai 2013 à Montpellier. C'est le premier mariage de deux personnes du même sexe en France. (GERARD JULIEN / AFP)

 

Par Francetv3

 

Une cravate pour Vincent, un nœud papillon pour Bruno. Les deux fiancés de Montpellier se sont mariés mercredi 29 mai à la mairie de Montpellier. La maire PS de Montpellier Hélène Mandroux a célébré l'union des deux hommes entourés de leurs proches et en présence de la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem et quelques autres élus.

Les mariés, souriants et émus, sont entrés au son d'un morceau de jazz de Nat King Cole avec une petite dizaine de minutes de retard. Quelques opposants au mariage pour tous ont manifesté devant le bâtiment en déclenchant des fumigènes et en huant les fiancés.

La maire, devant un portrait de Français Hollande, a salué ce "moment historique" sous les vivats avant de rappeler le devoir de tolérance. "La loi du mariage pour tous est une loi de liberté".

Vincent et Bruno sont officiellement mariés


________________________________________________________________________

  Tient voilà du Boutin : elle s'emporte sur son mariage avec son cousin

 

Entre cinquante et cent policiers assureront mercredi à Montpellier la sécurité du premier mariage homosexuel en France, celui de Vincent Autin, 40 ans et Bruno Boileau, 30 ans. Un escadron de gendarmerie mobile (soit 80 gendarmes) a été appelé en renfort et sera en réserve si nécessaire. La possibilité  de faire appel à un ou deux escadrons supplémentaires en cas de graves débordements est prévue. "C'est un événement exceptionnel mais on veut que tout se passe le plus normalement possible", explique le directeur  de cabinet du préfet Frédéric Loiseau.

Relevant qu'il "n'y a eu aucune menace précise", Frédéric Loiseau a rappelé la nécessité des mesures de sécurité au regard de "l'expression d'hostilité" qu'a fait naitre l'adoption de cette loi. Lundi, un homme interrogé par France Bleu Hérault lors de la manifestation anti mariage-gay dimanche à Paris a dit qu'il manifesterait à Montpellier parce que "les mariés ont fait de leur union un geste politique".
 
Valls : "Ca doit être un moment de bonheur"

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a prévenu dimanche les opposants au mariage homosexuel qu'il ne tolérerait "aucun trouble" lors des premières unions qui seront célébrées cette semaine. Pour lui, "il serait intolérable que des individus viennent s'en prendre à ceux qui accomplissent un acte important pour leur vie. Aucun trouble à l'ordre public ne sera toléré". "Les premiers mariages auront lieu dans la tranquillité, sereinement, car ça doit être un moment de bonheur, la semaine prochaine. C'est ça la loi, c'est ça la démocratie", a dit le ministre.

Les premiers mariages seront-ils placés sous protection ? "Il faudra être évidemment vigilant", prévient Manuel Valls. A Montpellier, par mesure de sécurité, l'intégralité de la cérémonie aura lieu dans l'Hôtel de Ville. La retransmission de la cérémonie sur le parvis de l'Hôtel de Ville, initialement prévue, a été abandonnée. Cependant, le souhait de voir les mariés sortir pour saluer ceux qui les ont soutenus pendant leur combat pour la Loi Taubira pourrait être exaucé. "On ne veut mettre aucune mesure coercitive. On veut des conditions normales. On agira en fonction", a indiqué Frédéric Loiseau.


A noter que la ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem assistera au mariage "en dehors de ses fonctions officielles pour respecter un engagement de longue date pris à l'égard des mariés qui sont ses amis", a indiqué son entourage. En revanche, sa collègue Dominique Bertinotti, la ministre déléguée chargée de la Famille, a renoncé à s'y rendre.

Source via les M.E.

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article