Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La zone euro entre officiellement en récession au 3e trimestre, pour la deuxième fois en trois ans, selon une première estimation d'Eurostat.

La zone euro entre officiellement en récession au 3e trimestre, pour la deuxième fois en trois ans, selon une première estimation d'Eurostat.

 

CRISE EUROPEENNE – La zone euro entre officiellement en récession au 3e trimestre,  pour la deuxième fois en trois ans, selon une première estimation, jeudi 15 novembre, de l'office européen de statistiques Eurostat. Le produit intérieur brut (PIB) a reculé de 0,1% dans cette zone qui comprend 17 pays, après s'être déjà replié de 0,2% au trimestre précédent. Pour rappel, une période de récession est constatée lorsque le PIB se contracte pendant deux trimestres consécutifs.

Cette mauvaise nouvelle vient ternir le rebond surprise de la croissance française annoncé le même jour par l'Insee. Le PIB de l'Hexagone a augmenté de 0,2% au troisième trimestre, après un recul de 0,1% au trimestre précédent.

Bye bye la croissance

Après la crise financière de 2008, la zone euro était tombée en récession mais avait renoué avec la croissance au troisième trimestre 2009. Elle retombe donc en récession en 2012, puisque sur un an, le PIB a enregistré une baisse de 0,6% au troisième trimestre, contre -0,4% au trimestre précédent.

Eurostat a publié ses chiffres quelques heures seulement après les indicateurs de croissance de plusieurs pays de la zone euro : en Allemagne, le PIB a progressé de 0,2%, marquant un nouveau ralentissement de la croissance de la première économie européenne. Deuxième économie de la zone euro, la France a surpris positivement en voyant sa croissance légèrement rebondir de 0,2% au troisième trimestre. L'Italie et l'Espagne sont restées, elles, en récession, avec un recul du PIB de respectivement 0,2% et 0,3%.

A l'échelle de l'Union européenne (27 pays), le PIB a progressé de 0,1%, après une baisse de 0,2% au trimestre précédent.

L'inflation baisse… pour mieux revenir

L'inflation a ralenti en octobre sur un an, à 2,5% contre 2,6% en septembre, a néanmoins confirmé Eurostat. Elle continue de dépasser pour le 23e mois consécutif le seuil de 2% établi par la Banque centrale européenne (BCE), mais elle s'en approche, alors qu'elle atteignait 3% il y a un an. L'inflation a été notamment alimentée en octobre par les transports (4,1%), les boissons alcoolisées et le tabac, ainsi que le logement (4% chacun). L'institut monétaire prévoit une hausse des prix de 2,5% en 2012 et de 1,9% en 2013.

Par pays, le taux annuel d'inflation le plus faible a été observé en Grèce (0,9%), le plus élevé en Estonie (4,2%). Dans l'ensemble de l'Union européenne, le taux d'inflation a été de 2,6% en octobre contre 2,7% en septembre. Il était de 3,4% en octobre 2011.

Francetv info avec AFP

Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article