Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Turquie refuse l'aide des Etats-Unis dans sa crise avec Israël, a déclaré samedi le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu. ( © AFP Fethi Belaid)

ISTANBUL (AFP) - La Turquie refuse l'aide des Etats-Unis dans sa crise avec Israël, a déclaré samedi le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu.

"Nous n'avons pas besoin de médiation (...) en aucune manière", a déclaré M. Davutoglu au cours d'une conférence de presse télévisée dans la province centrale turque de Konya, alors qu'on l'interrogeait sur une possible médiation des Etats-Unis dans cette crise diplomatique qui dure depuis plus d'un an.

"Nous ne sommes pas dans une situation qui nécessite une médiation. Les demandes de la Turquie sont claires" en ce qui concerne les conditions pour une amélioration des relations avec Israël, a-t-il déclaré.

"Personne ne doit mettre notre sérieux à l'épreuve", a-t-il ajouté, rappelant que les relations entre son pays et l'Etat hébreu pourraient être évoquées lors d'une rencontre prévue la semaine prochaine entre le président américain Barack Obama et le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, en marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York.

"Ceux qui connaissent le mieux la position de la Turquie sur cette question sont certainement les responsables américains", a-t-il ajouté.

La Turquie a renvoyé début septembre l'ambassadeur d'Israël et suspendu les accords militaires avec son ancien allié, les responsables israéliens refusant de s'excuser pour un raid contre un bateau turc se dirigeant vers Gaza, le 31 mai 2010 dans les eaux internationales, au cours duquel neuf Turcs avaient été tués.

Les relations ont tourné encore plus à l'aigre lorsque M. Erdogan a menacé de faire escorter militairement les navires turcs qui auraient l'intention d'atteindre la bande de Gaza, territoire palestinien dirigé par le mouvement islamiste radical Hamas et qui est sous blocus israélien.

La situation en Libye, en Syrie, pays voisin de la Turquie, ainsi que la crise entre la Turquie et Israël devraient être abordées lors de l'entretien Obama-Erdogan, a déclaré vendredi le conseiller adjoint de M. Obama pour la sécurité nationale, Ben Rhodes.

"Nous avons encouragé la Turquie et Israël, deux amis des Etats-Unis, à dépasser leurs différends", a-t-il dit.

© 2011 AFP

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article