Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une équipe de l'université de Californie a réussi à convertir les ondes cérébrales en paroles. Les implications thérapeutiques pourraient être énormes.

 

 

 

Lorsque l’on lit une phrase, c’est comme si vous entendiez les mots dans votre tête. Maintenant, grâce au progrès de la technologie, d’autres sont aussi capables de les entendre. Une sorte de procédé télépathique, comme l’a réalisé une équipe de l’université de Californie, Berkeley. En scrutant l’activité du cerveau, ils ont réussi à reconstruire le discours intérieur.

L’activité cérébrale se révèle être la même lorsqu’une phrase est entendue ou pensée. Il sera donc bientôt possible de diffuser nos pensées sans les exprimer par la parole. Les implications sont énormes, surtout pour les muets et ceux souffrant du Locked-In Syndrome (LIS), qui pourraient sortir plus facilement de leur isolement. Il serait aussi réalisable de lire directement les pensées de quelqu’un.

La façon dont le cerveau convertit la parole en information significative est un peu comme un puzzle. L'idée de base est que le son active les neurones sensoriels, qui passent ensuite cette information pour les différentes zones du cerveau où les différents aspects du son sont extraites et éventuellement perçu comme la langue. Brian Pasley, et ses collègues, se sont demandé s'ils pouvaient identifier où certains des aspects les plus vitaux de la parole sont extraits par le cerveau.

L’équipe a présenté des mots parlés provenant de 15 patients qui ont subie une chirurgie cérébrale pour épilepsie ou tumeur du cerveau. Des électrodes ont enregistré l’activité neuronale et décodé les aspects les plus vitaux de la parole. Ainsi, les ondes se sont transformées en mots.

Lu sur New Scientis

Tag(s) : #SCIENCES - TECHNOLOGIE

Partager cet article