Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



La Société générale a annoncé, mercredi 4 janvier, qu’elle supprimerait 880 postes au sein de sa filiale de financement et d’investissement SG CIB en 2012, tout en précisant qu’il s’agira d’un plan de départs volontaires.

Ces “ajustements nécessaires” se feront “sans licenciement économique et sans départ contraint” et donneront la priorité “aux reclassements internes au sein du groupe”, assure la banque dans un communiqué. Ce plan devrait être mis en œuvre à partir de début avril, après information et consultation des représentants du personnel.
La banque va également supprimer 700 postes au sein de la même filière à l’étranger. En ce qui concerne ces postes, aucun engagement global n’a été pris.

“BOULEVERSEMENT DU CONTEXTE ÉCONOMIQUE”

En novembre, les syndicats avaient annoncé que “des centaines d’emplois en France” seraient supprimés en 2012 après une rencontre avec le PDG de la banque, Frédéric Oudéa. Des responsables syndicaux avaient évoqué des mesures d’austérité salariale, ce qui n’a pas été confirmé par la banque mercredi.

Comme BNP Paribas et Crédit agricole, la Société générale a engagé en septembre un plan d’économies et de réduction de la taille de son bilan pour adapter ses activités à la crise de la dette qui frappe la zone euro et renforcer sa solidité financière, après avoir vu sa capitalisation boursière s’effondrer au cours de l’été. Il s’agit, selon la Société générale, de “faire face au bouleversement du contexte économique et réglementaire”.

http://www.lemonde.fr/

source: Realinfos

Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article