Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

© afp.

 


La ministre française de la Culture Aurélie Filippetti a déclaré vendredi soir qu'il n'y aura "pas de retour de de la publicité" sur les chaînes du service public après 20H, écartant ainsi l'hypothèse émise jeudi par le ministre du Budget Jérôme Cahuzac.

"Cette proposition n'a pas été retenue par le gouvernement et donc il n'y aura pas de retour de la publicité sur le service public" en soirée, a-t-elle déclaré sur France Inter, précisant que cette déclaration se faisait "en plein accord avec le Premier ministre et le président de la République".

Pendant la campagne présidentielle, le candidat François Hollande avait promis qu'en "soirée, l'absence totale ou partielle de publicité sera(it) maintenue".

Le rétablissement de la pub en soirée sur la télévision publique (France 2, France 3, France 4, France 5, France Ô), supprimée en 2009 par Nicolas Sarkozy, avait pourtant été évoquée jeudi par le ministre du Budget.

La réforme de l'audiovisuel public adoptée sous Nicolas Sarkozy prévoit la suppression totale de la publicité sur les chaînes publiques en 2016.

Pour compenser le manque à gagner pour France Télévisions, estimé à 450 millions d'euros, l'Etat a mis en place deux taxes, l'une sur les opérateurs télécoms et l'autre sur les télévisions privées. Or la Commission européenne souhaite que la France supprime ces deux taxes, estimant qu'elles créent une distorsion à la concurrence.

 

source

  ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Durant la campagne, le candidat François Hollande avait déclaré vouloir maintenir la taxe sur les opérateurs télécom. Va-t-il faire machine arrière? © reuters.

 

Disparue de la télévision publique française depuis la réforme voulue par Nicolas Sarkozy en 2009, la publicité pourrait faire son grand retour sur France Télévisions après 20 heures. C'est le ministre français du Budget, Jérôme Cazuhac, qui l'a affirmé ce jeudi.

La publicité sur France Télévisions va-t-elle reprendre sa place après 20h? Pour rappel, elle avait disparu de la télévision publique après 20 heures en vertu de la loi de mars 2009 et devait totalement disparaître en 2016. Pour compenser cette perte, le gouvernement Fillon avait mis en place une taxe sur les opérateurs télécoms et une sur les chaînes privées. Cet impôt qui pèse sur le chiffre d'affaires des opérateurs pourrait de ce fait être censurée par les instances européennes.

"La taxe que la commission Copé avait décidé d'instaurer quand la publicité sur la télévision publique avait été supprimée, cette taxe-là a été attaquée par ceux qui la paye devant les instances communautaires", a déclaré le ministre français du Budget au micro de Jean-Jacques Bourdin, sur BFMTV. Cette double taxe télécom était fort contestée par Bruxelles qui estimait qu'elles créaient une  distorsion à la concurrence.En outre, d'après un rapport rendu en juin dernier au Sénat, il était ressorti que la réduction de la publicité sur France Télévisions n'avait pas rapporté 450 millions d'euros comme prévu mais seulement 270.

"Dès lors, il n'y a que deux solutions: soit une autre taxe (redevance élargie aux résidences secondaires?), une de plus, soit le retour de la publicité à la télévision", réagissait Cazuhac. "Dans l'hypothèse où cette taxe devait être censurée, la recommandation que je ferais au Premier ministre et au Président de la République c'est de rétablir cette publicité. On ne va pas encore créer une taxe de plus.  

Le ministère de la Culture et de la Communication d'Aurélie Filippetti s'est montré moins affirmatif: "A ce stade, rien n'est tranché". "Aujourd'hui, il faut répondre à la question du financement de l'audiovisuel public, et donc de France Télévisions, dans les trois années qui viennent, dans une période de contrainte budgétaire très forte et de baisse des recettes publicitaires très forte", a fait valoir cette source. "De multiples pistes sont étudiées entre Matignon et le ministère de la Culture sur ce dossier", a souligné la même source à l'afp.

Pour rappel, pendant la campagne présidentielle, le candidat François Hollande avait promis qu'en "soirée, l'absence totale ou partielle de publicité sera(it) maintenue".SOURCE

 

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article