Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La plus grande imposture de ce monde a été fomentée depuis la Nuit des temps, un secret gardé par les "initiés", annoncé par les hommes modernes et à la veille d'être révélé.


© Mount Rushmore National Memorial (South Dakota)

Les Pères Fondateurs des États-Unis étaient presque tous des francmaçons, ils ont fondé les États-Unis selon un agenda maçonnique, en laissant des empreintes et leur signature dans l'architecture, sur des monuments, sur des emblèmes et inscriptions que l'on retrouve partout dans notre quotidien.

Les francmaçons, très ancienne société secrète dans laquelle la plupart des présidents américains ont fait partie et dans laquelle de très nombreux membres de l'élite actuelle sont membres, ont fondé les États-Unis avec l'ambition d'en faire un "nouveau monde", la "nouvelle Atlantide". Cette ambition, naissant dans la gènèse du monde, s'est inspirée du livre de Sir Francis Bacon, "The New Atlantis. Le récit d'une nouvelle terre où sont érigés de grands bâtiments, où volent des machines, où ont été créées des armes de destruction massive, des spas santé, des expériences avec des poisons sur les animaux dans le but de guérir les êtres humains, etc. Ce livre, à l'époque présenté comme un roman utopiste, a été le canevas de nos sociétés actuelles.

Saviez-vous que dans un article du Sunday Times du 11 février 1998, on rapporte que des corps mutilés de 4 adultes et 6 enfants ont été retrouvés à Londres sous la maison de Benjamin Franklin, un des Pères Fondateurs? On y a aussi retrouvé des restes d'animaux brûlés, laissant croire à certains analystes que ce lieu en était un de sacrifices humains et d'animaux...

Les deux tours du World Trade Center, symbolisant pour les maçons les deux piliers du Temple de Salomon, piliers de la connaissance, objet de culte et d'initiation, pourraient avoir été la cible d'un rituel sacrificiel afin que des forces surnaturelles puissent susciter l'émergence de la "nouvelle Atlantide". Le chiffre 11, dans la numérologie occulte, est le nombre-maître qui représente la "vision sombre" ("dark vision"). Ensuite, de son double vient le chiffre 22 où la vision est combinée à l'action. Lorsque triplé, ce nombre devient le 33, où la vision et l'action résulte en un accomplissement. Onze années plus tôt, étrangement le 11 septembre 1990, George H.W. Bush annoncait dans son discours un "nouvel ordre mondial" à venir. Onze année plus tard, le 11 septembre 2012, verrons-nous l'accomplissement de la vision émise par George H.W. Bush et de l'action sacrificielle du 11 septembre 2001?

Rappelez-vous les sculptures et inscriptions dans la Cathédrale St-John le Divin de New York, particulièrement les sculptures dans un des pilliers, appelé la colonne de l'apocalypse, où la destruction des tours du World Trade Center y est illustrée...
La rotonde du Capitol de Washington, sìège du Congrès américain, a été conçu par un architecte choisi par Washington et Jefferson. L'illlustration est le panthéon romain, une dédicace aux dieux païens. Le président George Washington posa la première pierre de l’édifice au cours d’une cérémonie le 18 septembre 1793, habillé en costume maçonnique, et cette pierre est marquée de symboles maçonniques.

Lors de son deuxième discours inaugural, le Président George W. Bush a prononcé une adresse maçonnique: "Quand nos Pères Fondateurs ont déclaré un nouvel ordre des âges(...) ils agissaient selon une ancienne espérance qui a signifié devoir être accomplie".

Le 1$ américain est probablement l'inscription maçonnique la plus connue, le Grand Sceau des États-Unis, où le nouvel ordre mondial y est clairement annoncé : ANNUIT COEPTIS NOVUS ORDO SECLORUM. Le slogan "In God We Trust", signature des francmaçons, n'a évidemment rien à voir avec le Dieu judéo-chrétien comme le croit une majorité d'américains. La déité dont il s'agit, incarnée par l'oeil qui voit tout, comme la "pierre de l'angle" détachée du sommet de la pyramide, est un dieu égyptien, le dieu soleil., appelé par les maçons le "Grand Architecte de l'Univers" (Satan). Le dieu soleil est connu sous les noms de Apollo, Osiris et Nimrod. La Grande pyramide de Giseh, que l'on voit sur le 1$ américain, selon les anciens, est la représentation de la tombe du dieu Hermes, ou de Thot, qui incarne la sagesse universelle.

Est-ce que la "pierre de l'angle", détachée du sommet de la pyramide, pourrait signifier une prophétie du monde occulte concernant le retour du dieu soleil? La pierre qui doit reprendre sa place au sommet de l'édifice d'un monde des ténèbres?

Dans la mythologie romaine, Jupiter est le dieu suprême et Apollo est son fils. Jupiter est placé comme l'égal de Yahweh et Apollo est placé comme l'égal de Jésus. Est-ce que Satan doit engendrer son fils sur la terre, le Messie des sociétés occultes, du nouvel-âge, l'antéchrist?

La Bible nous parle des francmaçons, des constructeurs de cathédrales, qui ont rejeté la "pierre de l'angle" qui est Jésus (Luc 20:17). Elle nous parle aussi d'une armée des ténèbres qui doit monter sur la terre, dont le chef sera Apollyon, le dieu soleil (Apocalypse 9:11). Les prophéties bibliques nous annoncent un empire mondial qui brisera tout sur son passage, qui sera dirigé par un roi qui se glorifiera comme un dieu, qui s'élèvera au-dessus de tous les dieux, qui dira des choses incroyables contre le Dieu des dieux. (Daniel 11).

Tag(s) : #Nouvel Ordre Mondial

Partager cet article