Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le ministre français du Budget Jérôme Cahuzac © afp.


La France aura besoin de six milliard d'euros de recettes supplémentaires en 2014, alors que Paris a reporté son objectif de ramener son déficit à 3% du PIB en 2013, a déclaré lundi le ministre français du Budget, Jérôme Cahuzac.

 

"La situation budgétaire de la France ne nous permet malheureusement pas de nous priver de 6 milliards d'euros de recettes", a-t-il affirmé sur la radio privée Europe 1.

"Ce qui veut dire que, à tout le moins, la stabilité fiscale impose de trouver 6 milliards d'euros de recettes supplémentaires", a-t-il poursuivi, s'efforçant d'éviter d'employer le terme "impôt".

M. Cahuzac a également esquivé les questions sur la façon dont le gouvernement envisage de trouver ces recettes, soulignant que les "prélèvements obligatoires sont déjà très élevés en France".

Ce taux de prélèvements obligatoires (impôts, charges sociales, taxes...) est de 45% du produit intérieur brut (PIB) en 2012.

La France a reporté vendredi son objectif de ramener d'ici fin 2013 son déficit public à 3% du PIB contre 4,5% prévu en 2012, soit un effort de quelque 30 milliards d'euros.

Le chef de l'Etat François Hollande a déclaré samedi: "à l'avenir, dès 2014, c'est d'abord par des économies et subsidiairement par des prélèvements supplémentaires que nous devrons atteindre nos objectifs".

 

source

 


Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article