Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le 14 août, la FDA a publié un avertissement qui cible spécifiquement ceux qui prétendent savoir comment prévenir ou guérir l'Ebola. Ce qui suit est un extrait de cet avertissement...

La FDA conseille aux consommateurs d'être attentifs aux produits vendus en ligne qui prétendent prévenir ou guérir le virus Ebola. Depuis l'apparition du virus Ebola en Afrique de l'ouest, la FDA a vu et reçu des plaintes de consommateurs concernant divers produits prétendant soit prévenir le virus Ebola soit traiter l'infection.
Il n'existe actuellement aucun vaccin approuvé par la FDA ni médicaments pour prévenir ou guérir l'Ebola. Bien qu'il y ait des vaccins et des traitements expérimentaux en cours de création, ces produits à l'étude en sont au premier stade de production, n'ont pas encore été pleinement testés au plan de la sécurité ou de l'efficacité et leur approvisionnement est très limité. Il n'existe aucun vaccin, médicament ou produit à l'essai spécifique contre l'Ebola commercialisé sur internet. Selon la loi, les compléments alimentaires ne peuvent prétendre empêcher ou guérir la maladie.
Les individus qui font la promotion de ces produits non approuvés et frauduleux doivent prendre des mesures immédiates pour corriger ou enlever ces affirmations ou faire face à une action possible de la FDA.
Il est important de noter que selon les Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies (CDC), l'Ebola ne présente aucun risque important pour le public américain. Malheureusement, pendant les situations d'épidémies, des produits frauduleux qui prétendent traiter ou guérir une maladie, apparaissent trop souvent sur le marché. La FDA fait une surveillance de ces produits frauduleux et fausses déclarations et prend les mesures appropriées pour protéger les consommateurs.
Quoi donc a provoqué tout ceci ?

Eh bien, le New York Times nous a donné un indice. Selon ce journal, le gouvernement est particulièrement inquiet concernant un produit connu sous le nom de Nano Silver qui est encouragé par la Natural Solutions Foundation...
Au cours d'une discussion sur l'expédition vers le Liberia d'un médicament expérimental qu'un panel a ratifié, le Zmapp, le ministre de la santé du Nigeria, Onyebuchi Chukwu, a dit qu'un scientifique nigérien non identifié qui vit outremer s'est arrangé pour que le Nigeria obtienne un produit expérimental différent, selon les nouvelles venant du Nigeria. Ils l'ont identifié comme le Nano Silver, un complément offert par la Natural Solutions Foundation, qui a dit qu'il contenait des particules microscopiques d'argent, bien que, en tant que complément alimentaire, il n'ait pas été testé par les agences de régulation. L'argent tue certains microbes en surface et dans les blessures, mais il peut être toxique et n'est pas approuvé par la FDA pour un usage systémique contre les virus.
Personnellement, j'ai un profond respect pour la Natural Solutions Foundation. Et le Dr Rima Laibow a travaillé très dur pour partager ce qu'elle sait avec la communauté mondiale d'internet...

Récemment, le médecin directeur de la fondation, le Dr Rima E. Laibow, a publié une "lettre ouverte aux chefs des états touchés par l'Ebola", en date du 29 juillet, affirmant que le Nano Silver guérissait l'Ebola. Elle a aussi affirmé s'être adressée à 47 ministres africains de la santé lors d'une conférence en 2007 et être en contact avec "les gouvernements ouest-africains et leurs conseillers".
Le Dr Laibow n'a pu être jointe pour des commentaires. Vendredi après-midi, après que le New York Times ait envoyé par email une série de questions, deux de ses sites web sont devenus temporairement indisponibles, puis sont réapparus avec un en-tête disant qu'ils étaient "sous attaque" et ils redirigeaient les lecteurs vers d'autres sites vendant un produit différent, une solution d'argent.

Mais finalement, cela ne va pas poser du tout de problèmes à la FDA si ce que dit le Dr Laibow est vrai ou non.

La seule chose qui va compter est que ce médecin soutient des alternatives qui ne proviennent pas du cartel pharmaceutique.

Et quand vous croisez la FDA, ils ne font pas que vous envoyer une lettre de menace par messagerie.

Comme je le mentionnais ci-dessus, des hommes en arme pourraient se montrer à votre porte.

(…) Donc pour l'instant voilà où nous en sommes. La FDA dit qu'il n'y a aucun moyen de prévenir ou de guérir l'Ebola, et il vaut mieux ne pas dire non plus qu'il y en a.

Pendant ce temps, il semble que l'Ebola se soit encore répandu à d'autres pays et que l'épidémie continue à grandir à un rythme exponentiel. En fait, l'OMS vient de publier une déclaration dans laquelle est énoncée que "les chiffres des cas et décès rapportés sous-estiment largement la magnitude de l'épidémie".

Si vous n'avez pas pris l'Ebola au sérieux, il va falloir le faire.

http://bistrobarblog.blogspot.com/2014/08/promouvoir-un-remede-contre-lebola-sur.html

 

4 commentaires:


Humpfrey B.H. a dit…

Nano Silver = Argent colloïdal

(bien connu pour renforcer le système immunitaire),
Pour traiter cette affection nous avons aussi (sans exhaustivité mais avec une grande efficacité) : le chlorure de magnésium, l'extrait de pépin de pamplemousse (GSE), le charbon végétal actif, l'acide L ascorbique, l'argile blanche


Rorschach a dit…

Ce serait une catastrophe pour l'industrie pharmaceutique si l'argent colloïdal s'avérait efficace contre l'Ebola.


noiraude a dit…

à propos du chlorure de magnésium, une solution pas chère est la plante qui pousse en bord de mer "le haricot de mer" : particulièrement riche.

le virus ebola ne peut être détruit par un destructeur de bactéries. Il faut bien choisir son mode de soins. Le renforcement du terrain auto-immunitaire est intrinsèquement lié à chaque individu, donc un protocole stéréotypé n'est pas toujours adapté.


Zac Mermarian a dit…

@Rorschach

Il faut compter aussi sur l'Huile de Nigelle qui renforce le système immunitaire de 300% en 2 jours

Tag(s) : #SANTE

Partager cet article