Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La dette publique française a atteint 1.870 milliards d’euros à la fin du mois de mars, soit 91,7% du produit intérieur brut, selon l’Insee.

La taux d'endettement de la France atteint un nouveau record à 91,7%. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

La taux d’endettement de la France atteint un nouveau record à 91,7%. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

 

La dette publique de la France a augmenté de 36,5 milliards d’euros entre le 4e trimestre 2012 et le 1er trimestre 2013, s’établissant à 1.870,3 milliards fin mars, soit 91,7% du produit intérieur brut, a annoncé vendredi 28 juin l’Insee dans un communiqué.

C’est 36,5 milliards d’euros de dette brute de plus que fin 2012, soit une hausse de près de 12,17 milliards d’euros par mois au cours du premier trimestre.

La dette française est donc en hausse de 1,5 point par rapport au quatrième trimestre 2012, a précisé l’Institut des statistiques et des études économiques.

La contribution de l’Etat à la dette augmente de 37,3 milliards d’euros au premier trimestre 2013, dont 30,4 milliards de dette négociable à long terme.

La contribution des administrations de sécurité sociale progresse, elle, de 2,4 milliards, sous l’effet de la hausse de l’endettement de l’Acoss, la caisse nationale du réseau des Urssaf (+4,3 milliards d’euros), et de l’Unedic (+1 milliard).

A l’inverse, la caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) et La Caisse d’amortissement de la dette sociale (Cades) se désendettent respectivement de 1,9 et 1,1 milliard.

La dette des administrations locales baisse

Dans le même temps, la dette des administrations publiques locales diminue de 3,3 milliards d’euros (remboursement de 5,5 milliards de prêt à long terme et contraction de 2,1 milliards de prêts à court terme).


Article proposé par Maitre Confucius

Source et suite de l’article: challenges.fr

Tag(s) : #Crise de l'Euro

Partager cet article