Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’Inde compterait aujourd’hui 40 000 travailleurs expatriés sur son territoire, une augmentation d’au moins 15% par rapport à l’année précédente. Cette tendance s’explique à la fois par la forte croissance du pays et la crise de l’emploi aux Etats-Unis et en Europe. 



"Si l’embauche d’expatriés a augmente de 15 à 20%, c’est principalement parce que l’Inde est une des économies qui affichent la plus forte croissance, offrant des opportunités énormes", explique Ratnesh Kumar, un responsable du cabinet de recrutement Elixir interrogé par le quotidien Times of India.

Cette ruée vers l’Inde affecte particulièrement les Etats-Unis et l’Europe, économies les plus touchées par la crise de l’emploi ces dernières années, en particulier depuis 2008. La banque, les services financiers, l’automobile, la pharmacie, le tourisme, l’éducation ou encore les énergies renouvelable, industrie encore naissante en Inde, sont les secteurs qui embauchent le plus d’étrangers dans le pays

Si l’expérience indienne, ce n'est plus nouveau, "fait bien sur le CV", montrant une capacité d’adaptation et dotant le candidat d’une expérience à la fois originale et sérieuse, elle n’est désormais plus réservées aux cadres supérieurs dans les grandes entreprises. Les salaires proposés aux expatriés sont également de plus en plus alléchants, rivalisant souvent avec ceux proposés en Europe ou aux Etats-Unis.

"Des expatries possédant des compétences bien spécifiques, qui sont encore rares en Inde a cause de contrainte technologiques et financières, se voient offrir de postes intéressants et bien rémunérés, comme par exemple dans la recherche moléculaire", ajoute M. Kumar.

L’émergence de l’Inde sur le devant de la scène économique mondiale a une double conséquence qui entrainent une augmentation du recrutement d’expatriés : L’implantation de grands groupes étrangers en Inde, et le développement de sociétés indiennes a l’international.

"Des cadres étrangers originaires de divers pays sont recrutés en tant qu’experts dans des secteurs comme l’infrastructure, la santé ou l’énergie", résume Sunil Goel, directeur du cabinet de recrutement Globalhunt.

Si l’Inde est de plus en plus attractive d’un point de vue économique, les différences culturelles et les difficultés de communication restent des obstacles importants pour des nombreux expatriés. Environ 10% des étrangers qui vivent et travaillent en Inde retournent dans leur pays d’origine chaque annéeDe plus en plus d’étrangers font leurs valises pour l’Inde ces dernières années, attirés par des opportunités de plus en plus alléchantes dans diverses industries. Selon une étude récente, environ 40 000 expatries travailleraient actuellement en Inde dans différents secteurs, soit 15 a 20% de plus que l’année précédente. Et ce chiffre devrait augmenter dans les prochaines années, l’économie indienne continuant à afficher une forte croissance, malgré une inflation galopante.

 

.

  par Antoine Guinard ( Aujourd'hui l'Inde).  

 

source: inde.aujourdhuilemonde.com

 

 

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article