Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ex-SKF le 8 mai 2011

 

A partir d'aujourd'hui vous ne connaîtrez les taux de radioactivité de votre eau et de votre lait qu'une seule fois par trimestre, comme au bon vieux temps d'avant-Fukushima.

 

Ils ne testent même pas les poissons. Je suis sûr qu'ils seront bien prêts quand l'eau contaminée atteindra la Californie dès le début de l'année prochaine ;

L'annonce de l' EPA du 5 mai ( c'est moi qui souligne)

Dernière mise à jour le jeudi 5 mai 2011 à 14h45

 

En raison de la diminution importante des niveaux de radioactivité dans le pays associée à l'incident nucléaire japonais, l'Agence de Protection de l'environnement mettra à jour sa page résumant les données journalières uniquement quand de nouvelles données seront postées. Le résumé des données quotidiennes anciennes continuera à être accessible sur ce site.

 

Après avoir passé complètement en revue les données montrant un déclin des niveaux de radioactivité en relation avec l'incident nucléaire au Japon, l'EPA est revenue aux procédés RadNet d'échantillonnage et d'analyse habituels concernant l'eau de pluie, l'eau potable et le lait.

 

Comme toujours, le système RadNet de l'EPA avec plus de 100 stations de surveillance continuera à fournir aux scientifiques de l'EPA les données les plus proches en temps réel sur les plus légères fluctuations dans les niveaux de radiation naturelle .

 

En raison des niveaux décroissants de radioactivité, l'EPA évalue la nécessité de continuer le fonctionnement des appareils de surveillance supplémentaires mis en service en réponse à l'incident nucléaire japonais. L'EPA continuera l'analyse des filtres et cartouches de tous les moniteurs d'air dès leur arrivée au laboratoire et postera les données dès qu'elles seront disponibles.

 

En accord avec le protocole RadNet normal, l'EPA fera les analyses des échantillons de lait et d'eau sur une base trimestrielle et celles de l'eau de pluie sur un rythme mensuel. La prochaine tournée d'échantillonnage du lait et de l'eau potable se fera dans approximativement 3 mois.

 

Il est important de noter que tous les niveaux de radiation détectés par les moniteurs de RadNet et par les échantillons se sont avérés très faibles, bien au-dessous du niveau des inquiétudes pour la santé publique, et qu'ils continueront à décroître avec le temps. L'EPA continue son travail de surveillance avec ses partenaires fédéraux pour la situation au Japon et se tient prête à accélérer les échantillonnages et les analyses de radiation si le besoin s'en fait sentir. Les données resteront disponibles sur le site de l'EPA.

 

Ce blog a posté un article sur la surveillance de la Californie par RadNet, dans lequel l'EPA compte sur des volontaires pour collecter des filtres parce que cela correspond à leur mode opératoire. Et leurs données« les plus proches en temps réel » sont probablement autour d'une semaine, une fois que les filtres sont postés pour l'Alabama.

 

(Un commentateur de mon blog, Robbie 00, 1 dit que RadNet était hors service pendant le nuage initial. La surveillance spéciale radiations de l'EPA, c'est sûr, n'a pas démarré avant le 17 mars.)

 

Voilà maintenant une nouvelle agence du gouvernement qui s'en va très tranquille sur l'accident de la centrale de Fukushima : le NRC (National Research Council).
      *******************
Une vidéo postée hier, qui semble montrer de la fumée au-dessus des réacteurs. Je n'en sais pas plus.

 

Tag(s) : #AIR DU TEMPS

Partager cet article